Le vocabulaire « guerrier » du sport, François Da Rocha

L’une des caractéristiques du discours journalistique sportif est sa syntaxe figée, par l’emploi notamment de métaphores guerrières, militaires ou religieuses. ce choix stylistiques participent des stéréotypes véhiculés. Comment expliquez-vous cela ? Exemple : « état d’esprit guerrier » « chemin de croix » « guerre de tranchées » « attaque » « défense » «… Lire la suite

Le traitement de l’actualité sur franceinfo : profanations, Gilets jaunes, rugby

Emmanuelle Daviet reçoit Jean-Philippe Baille, directeur de la rédaction de Franceinfo

Profanation des lieux de culte :

L’an dernier, le ministère de l’Intérieur a dénombré plus de 900 atteintes aux édifices religieux et aux sépultures, dont plus de 800 contre des lieux chrétiens. La semaine dernière, des dégradations ont visé cinq églises catholiques. L’actualité a largement relayé les actes antisémites commis le week-end dernier et en début de semaine et un auditeur nous écrit à ce sujet. Il y a beaucoup de réactions face aux vandalismes anti juifs en France c’est vrai et c’est à proscrire, mais pourquoi ne parlez-vous pas de la forte augmentation des attaques contre les catholiques ?

Avez-vous évoqué les profanations des lieux catholiques ?

Pour être précis, franceinfo y a fait référence lundi matin 11 février, dans les journaux de la matinale. Mardi matin dans la matinale, Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur a condamné ses profanations. Il n’y a pas volonté de privilégier telle ou telle religion, ou telle ou telle communauté religieuse.

Les Gilets jaunes

« 1% des Français occupe encore toute l’actualité. Jusqu’à quand les médias vont-ils continuer à leur faire cette publicité ? Jusqu’au 26 mai date des élections ? »

Il est normal de continuer à suivre les manifestations des Gilets Jaunes, notre couverture du mouvement n’est plus la même. Mais notre rôle est tout de même de couvrir l’événement lorsque des Gilets Jaunes veulent s’introduire par la force dans l’Assemblée Nationale.

« Le service public donne une information orientée à gauche : c’est scandaleux. Dernier exemple, sur France Info on nous dit « qu’un gilet jaune a eu 4 doigts arrachés par une grenade lancée par les forces de l’ordre  » et ceci est répété des dizaines de fois. Dit comme cela la responsabilité des forces de l’ordre est totale … Mais si on réfléchit on comprend que ce monsieur a ramassé la grenade …et voulait la relancer sur les forces de l’ordre. TF1 le dit, pas le service public ! C’est honteux et à l’image de toute l’info qui est déformée pour être une opposition claire au gouvernement en place »
Jean Philipe Baille, la critique est forte «  information orientée à gauche », « toute l’info est déformée », « opposition claire au gouvernement ».

Quelle éclairage pouvez-vous apporter sur la ligne éditoriale de votre antenne ?

Notre reporter était présent sur place lorsque la personne a eu les doigts arrachés : il a donné la version policière et celle des manifestants. On a confronté les points de vue à l’antenne avec son avocat d’une part et le ministère de l’Intérieur d’autre part. Quant on tente de s’introduire de force dans l’Assemblée Nationale comme s’attaquer à un ministère, une mairie, Il est de notre devoir  de couvrir ces événements, sans parti-pris, sans banalisation en étant factuel.

Rugby : traitement paritaire ?

« Pourquoi aucune info sur le résultat de l’équipe féminine de Rugby qui était également en compétition hier en Angleterre ? »

La parité fait partie des préoccupations de franceinfo dans le traitement de l’actualité sportive. Ainsi, le week-end du 10 février, nous avons diffusé des reportages sur le match Angleterre-France féminin un de nos reporters était présent sur place, tout comme le week-end précédent ou nous avons couvert le match France Pays de Galles féminin. Pour la première fois, nous proposons des retransmissions en direct des rencontres du tournoi des 6 nations des matchs du XV de France féminin tout comme du XV de France masculin. Nous essayons de répartir les sujets dans nos journaux.  Ces deux rencontres ont été retransmises sur nos antennes en direct sur Franceinfo. Franceinfo sera au côté de l’équipe de France de football l’été prochain pour la coupe du monde. Notre traitement sur l’antenne sera à la hauteur de l’événement.

Lettre#7

L’antisémitisme L’absence d’information sur le rugby féminin Les Gilets jaunes : tous les week-end jusqu’au 26 mai ? La Ligue du Lol L’esprit Public Jacques Higelin pour la vie   L’ANTISÉMITISME Le fait d’insinuer que l’antisémitisme ne serait nourrit, pour ainsi dire, que par certains fachistes d’extrême droite me navre. C’est désolant ! Malhonnête intellectuellement… Lire la suite

La lettre hebdomadaire de la médiatrice

Chaque semaine, la médiatrice relaie vos messages dans une lettre hebdomadaire. Celle-ci est destinée aux différentes rédactions ainsi qu’aux auditeurs. Retrouvez ici toutes les lettres :        

Secrets d’info : réforme des frais de mandats parlementaires et perquisition de Médiapart

Jacques Monin est au micro d’Emmanuelle Daviet, la médiatrice des antennes. Retour sur la réforme des frais de mandats parlementaires et la perquisition chez Médiapart. Le 12 janvier, vous diffusiez une enquête sur la réforme des frais de mandats des parlementaires, en épinglant au passage une parlementaire qui du coup doit rembourser aujourd’hui une partie… Lire la suite

Franceinfo plus proche de ses auditeurs

Radio France s’inscrit dans le cadre du Grand Débat National en allant à la rencontre de ses publics. Franceinfo Le 14 février  prochain franceinfo est à Toulouse. Rencontres organisées dans le cadre du projet porté par Radio France « Radio France Proche de Vous » Pour en parler, Vincent Giret est au micro de la médiatrice des antennes, Emmanuelle Daviet.

On commence avec la vaste consultation lancée par Radio France et France Télévision en octobre dernier.
Les résultats ont été présentées ce 6 février au studio 104, en présence notamment d’auditeurs de France culture qui vous ont exprimés Sandrine Treiner tout l’attachement qu’ils éprouvaient à l’égard de cette station. 

Via une plateforme web Chaque citoyen  a pu exprimer sa vision, ses attentes et ses idées pour les médias radios et télévision de demain.
Les résultats ont été présentées cette semaine et ce qui apparaît nettement c’est que les Français souhaitent que l’on donne la priorité à l’investigation, et à la lutte contre les fausses informations. Les attentes en matière de vérification de l’information représentent pour 85% d’entre eux une priorité.

Comment comptez-vous accroître ce travail de vérification de l’information ?

C’est une satisfaction et une inquiétude. Chacun sent bien qu’il y a une crise de défiance. Nous avons un rôle pionnier notamment grâce à la création de l’agence sur la certification des informations.  Nous avons des formats adaptés : l’émission le vrai du faux, les Idées Claires. Nous allons encore plus développer car il y a une attente de nos auditeurs. Travailler sur des sujets encore plus nombreux. Installer des rendez-vous précis à l’antenne. De nombreux projets éditoriaux à venir.

La diversité

Autre attente forte du public c’est de mettre plus de diversité à l’antenne : qu’il s’agisse de la diversité de culture, d’opinions, d’origine, sociale et géographique. Comment allez-vous répondre à cette demande ?

La question de la diversité est multiple dans les voix d’antenne, dans le recrutement de nos journalistes. Il faut que nos rédactions ressemblent à la France, aux Français. Les de journalistes aussi ont beaucoup changé. La composition de nos équipes a aussi changé, de nombreux journalistes viennent des locales de France Bleu. Des regards sur l’actualité qui changent. Nous sommes nourris de cette diversité-là.  La diversité se retrouve aussi à l’antenne, dans le choix des sujets. Nous avons beaucoup de sujets internationaux grâce à la nouvelle direction internationale de Radio France, beaucoup plus de sujets que dans certains médias privés. Franceinfo a toujours cultivé le reportage, il faut encore plus mettre l’accent sur cette dimension-là.

Les rencontres avec le public

Il y a également chez les auditeurs des envies de rencontres, de débats avec les professionnels des antennes.Le 14 février  prochain franceinfo est à Toulouse et vous organisez précisément lors de cette délocalisation, un rendez-vous, un débat avec le public.Vincent Giret pourquoi est-il nécessaire de créer cet espace de dialogue, de confrontation d’opinions avec le public ?


Nous devons dialoguer, ouvrir nos rédactions aux publics. Nous devons expliquer nos méthodes, avoir des échanges constructifs. Si on ne veut pas voir la défiance triompher, il faut nouer ce lien Comment ne pas donner au public le sentiment que l’on vient prêcher la bonne parole journalistique ?

il faut répondre aux questions, écouter les publics. Faire de la pédagogie en expliquant nos méthodes de travail. Nous bénéficions d’une indépendance extraordinaire à Radio France, valeur essentielle du service public.

En tant que journaliste qu’attendez-vous de ces rencontres ?

Ces rencontres doivent être inspirantes, prouver que le dialogue est possible, trouver plus d’armes ensemble contre ce flot de désinformation et contre cette défiance généralisée.

Retour sur la rencontre avec les auditeurs à Strasbourg

Au micro de la médiatrice Sandrine Treiner, directrice de France Culture et Frédéric Barreyre, directeur de la rédaction de France Culture Un mot pour commencer sur la vaste consultation lancée par RF et FT en octobre dernier. Via une plateforme web Chaque citoyen  a pu exprimer sa vision, ses attentes et ses idées pour les médias radios… Lire la suite

#MaRadioDemain, la consultation citoyenne de Radio France : les résultats

Restitution de la consultation citoyenne #MaTéléDemain #MaRadioDemain Principaux enseignements de la consultation citoyenne  #MaTéléDemain #MaRadioDemain Vous êtes plus de 127 000 personnes à avoir répondu à la consultation inédite  lancée conjointement par Radio France et France Télévisions, entre le 8 octobre et le 4 novembre dernier, pour évoquer les contours de la radio et de la… Lire la suite

Retour sur l’interview de Mélina Boughedir, Sophie Parmentier

Après la diffusion de l’interview exclusive de Mélina Boughedir, les auditeurs ont été nombreux à réagir. Sophie Parmentier, auteure du reportage, répond aux remarques des auditeurs. « Quel est le but de ce reportage si ce n’est que vos auditeurs ne s’apitoient sur un terroriste ? » « Quelle est votre intention en diffusant le chagrin de cette… Lire la suite

Élite, le sens du mot par Jean Pruvost

« Je n’en peux plus de l’utilisation incessante du mot élite, à mon avis à mauvais escient. Opposer les élites et le peuple, c’est légitimer une fracture sociale sur une base assez stupide à mon avis. Les élites, ce sont les meilleurs. Aujourd’hui, ce sont justes les plus riches qui ont eu accès aux bonnes écoles…. Lire la suite