Papiers n°25 : Où vivons-nous ? Des paysages et des pays

Un numéro tout neuf de la revue Papiers de France Culture sur le joli thème du paysage, une grande exploration de la France à travers ses paysages, variés, riches et insolites. avec des morceaux de LSD la série doc de Perrine Kervran. Idéal pour partir en vacances… Ces paysages qui nous racontent et nous fabriquent. Complétée d’une… Lire la suite

Radio France réalise une saison record avec un nombre d’auditeurs jamais égalé

Radio France n’a jamais rassemblé autant d’auditeurs sur une saison : 14 460 000 auditeurs (+ 130 000 auditeurs) ont été à l’écoute de ses antennes. Radio France atteint 26,7% d’Audience cumulée. Après une vague avril-juin 2017 marquée par une actualité électorale très forte, Radio France confirme, avec 25,7% d’AC, la solidité de ses audiences… Lire la suite

Le Label Diversité décerné à Radio France, par l’Afnor

Une reconnaissance de l’engagement collectif de Radio France et de sa politique diversité

 Premier média de service public à avoir obtenu le Label Diversité en 2013, Radio France est engagé dans une dynamique de progrès continu en faveur de la diversité et de l’égalité des chances.

 

Le renouvellement de ce label le mardi 10 juillet 2018 a fait l’objet d’un audit mené au printemps par l’Afnor sur les pratiques de Radio France à Paris et en régions. Il a été décerné pour une durée de quatre ans à Radio France après avis favorable à l’unanimité de la commission nationale de labellisation. Cette commission associe des représentants de l’Etat, des représentants d’organisations syndicales de salariés, d’employeurs, ainsi que de l’Association nationale des Directeurs de ressources humaines (ANDRH).

 

Le Label Diversité est un levier essentiel pour inscrire dans le long terme les engagements de Radio France en faveur de la diversité. Son renouvellement souligne un engagement toujours plus important de l’entreprise et une amélioration continue de sa politique Diversité. Cette politique, partagée à tous les niveaux de l’entreprise, s’articule autour de quatre axes prioritaires : l’égalité femmes / hommes, l’emploi et l’intégration des personnes en situation de handicap, la diversité des origines et l’équilibre intergénérationnel. Radio France développera ces champs d’actions d’ici la fin de l’année 2018 en agissant sur un 5e thème : celui de l’inclusion des personnes LGBT dans le monde du travail.

La commission de labellisation a mis en lumière l’efficacité des actions mises en œuvre par Radio France dans ces domaines.

« En tant qu’entreprise de service public, Radio France a un devoir d’exemplarité dans la lutte contre toute forme de discrimination. Le renouvellement du Label Diversité prouve que nous sommes désormais identifiés comme un acteur important de la cohésion sociale et vient ainsi conforter l’engagement quotidien des collaboratrices et collaborateurs de Radio France en faveur de la diversité. Nos actions ont vocation à être renforcées encore ces prochaines années. », précise Sibyle Veil.

La commission de labellisation s’est également déclarée favorable à une candidature de Radio France au Label Egalité professionnelle qui permettra à Radio France de souligner encore davantage son engagement et de structurer ses actions.

Celles-ci continueront à être coordonnées par le Comité diversité et citoyenneté, présidé par Bérénice Ravache et composé de représentants de toutes les directions de l’entreprise, en lien étroit avec Sophie Coudreuse, déléguée à l’Egalité des chances, Véronique Vone, chargée de mission handicap et diversité, ainsi qu’avec l’ensemble des référents et correspondants diversité et handicap de Radio France.

 

Sexisme, parité, misogynie : Radio France et ses auditeurs très vigilants
Réécoutez Bérénice Ravache au micro du Médiateur

 

 

 

Pourquoi une grille d’été ? Trop de sports ? Des infos scientifiques validées

Pour son dernier rendez-vous sur Franceinfo et en tant que Médiateur des antennes, Bruno Denaes a invité Vincent Giret, le directeur de la chaîne, pour un bilan des questions des auditeurs en cette fin de saison.   Pourquoi une grille d’été sur une chaîne d’information ? Certains auditeurs, comme Yves, se demandent pourquoi une chaîne… Lire la suite

De nouveaux formats vidéo pour de nouveaux publics

Aujourd’hui, la radio s’écoute, se lit, se regarde, s’enrichit de contenus spécifiquement conçus pour le web ou les réseaux sociaux. Toucher un public plus large et s’adapter aux nouveaux usages est un axe prioritaire pour Radio France qui développe de nouveaux formats afin d’amplifier la résonance de ses programmes auprès de publics élargis. Parmi ceux-ci,… Lire la suite

Célébrer et commémorer – Le sens des mots

« De nombreuses personnalités européennes sont venues commémorer Simone Veil » Allons-nous célébrer ou commémorer les attentats du 7 janvier 2015 ? Les auditeurs réagissent très souvent à l’emploi d’un terme ou de l’autre. Jean Pruvost, lexicologue et professeur d’université, explique le sens des mots.

Pro ou anti-Macron ? Des journalistes agressifs ou constructifs ?

Bilan de l’activité du Médiateur, Bruno Denaes présentait sa dernière Séquence du médiateur sur France Inter. Pourquoi écrire au Médiateur des antennes et à quoi ça sert ? A améliorer la qualité de nos antennes ; exemple sur les questions liées à la diversité.  L’édito politique de Thomas Legrand le matin à 7h45. Un rendez-vous… Lire la suite

Plaisirs et découvertes pour l’été sur France Culture

Les programmes de l’été suscitent toujours beaucoup de réactions des auditeurs. Les uns sont heureux de faire de belles découvertes, quand d’autres protestent contre les rediffusions. Sandrine Treiner, directrice de France Culture, répond aux questions des auditeurs. Alors, allez-vous rendre les auditeurs de France Culture heureux cet été ? France Culture l’été, c’est France Culture… Lire la suite

franceinfo junior : l’importance de l’éducation aux médias

Pour lutter contre les fausses informations, certains semblent découvrir l’importance de l’éducation aux médias. Les plus jeunes peuvent être les plus influençables. Franceinfo a créé il y a déjà de nombreuses années franceinfo junior, diffusé l’après-midi. Comment une chaine d’info continue peut-elle s’intéresser à l’éducation aux médias ? Réponse avec Estelle Faure, qui prépare chaque jour… Lire la suite

D’où viennent et qui sont les journalistes de Radio France ?

Nous, journalistes, serions-nous tous formés dans le même moule ? Serions-nous tous issus des mêmes milieux ? Certains auditeurs le pensent et l’écrivent au médiateur. Réponse et explications avec Jean-François Maison, secrétaire général aux rédactions de Radio France, en charge des ressources humaines des journalistes…

 

« Vous faites la part belle au libéralisme, au mondialisme en oubliant de défendre le monde ouvrier, nous écrit Jean. Mais finalement, vous êtes tous issus des mêmes écoles et des mêmes moules ». Tous les journalistes à Radio France sont-ils des clones ?
Comment les journalistes sont-ils recrutés à Radio France ? 

Le recrutement s’effectue parmi une sélection de 80 journalistes qui, durant quelques années, ont peaufiné leur formation à travers différents contrats de remplacement au sein des rédactions de Radio France. Et ce après avoir réussi un concours pour accéder à cette espèce de centre de formation interne. Ils ont tous suivi un parcours classique (stages, piges…), mais viennent d’univers fondamentalement différents : 80% d’entre eux sont issus d’écoles de journalisme, indispensables pour acquérir les fondamentaux et les techniques de la profession.

Depuis plusieurs années, Radio France a fortement développé l’alternance pour les étudiants en journalisme.

Ceci est mis en place depuis 2006. Cela permet à une population d’étudiants qui n’a pas eu un accès « naturel » aux écoles, d’y parvenir. Varier les profils évite les journalistes clonés. Chaque année, Radio France recrute 12 alternants  d’écoles de journalisme, boursiers, ou issus de quartiers défavorisés, ou étant en situation de handicap.

Aujourd’hui, 23 étudiants issus de cette alternance ont un CDI.

Il y avait un autre élément dans la remarque de Jean, auquel il faut également répondre, c’est quand il dit : « Vous faites la part belle au libéralisme, au mondialisme en oubliant de défendre le monde ouvrier ».

Les journalistes de Radio France  ne sont pas recrutés sur des critères politiques ?

Ils sont recrutés sur des critères professionnels. Le concours qui est passé pour faire partie des 80 sélectionnés ne fait référence qu’à des critères professionnels : écriture, voix, curiosité, culture générale…

Les candidats sont toujours nombreux à souhaiter intégrer une rédaction de Radio France. Et quand on participe aux entretiens de sélection, on constate que l’aspect « service public » attire beaucoup de jeunes journalistes. Pourquoi ?

Le service public représente une indépendance par rapport au monde politique et économique. Radio France a véritablement cette marque là et elle attire de jeunes journalistes.

À ce propos, il faut répondre à Hugues qui écrit : « Vous êtes des fonctionnaires payés par l’État. Comment pouvez-vous parler d’indépendance de vos informations ? ».

Parce que nous ne sommes pas ni une radio d’Etat ni des fonctionnaires. Radio France est une société anonyme de droit privé. Nous sommes complètement indépendants du gouvernement.

Sinon, nous n’aurions jamais sorti une affaire comme celle de François Bayrou avec les conséquences que nous connaissons.