France Culture fait sa révolution numérique

texto-abramowitz

texto-abramowitz

Les internautes vont découvrir un nouveau site pour France Culture dès le lundi 25 janvier.
Tant mieux pour ses auditeurs car le médiateur recevait beaucoup de messages énonçant toutes les imperfections de l’ancien site.
Pour le présenter, Florent Latrive directeur du Numérique de la chaine au mirco du Médiateur des Antennes Bruno Denaes ce 21 janvier :
Tout d’abord, il sera beaucoup plus clair et utilisable facilement sur tous les supports, comme les smartphones et les tablettes.

Une auditrice écrivait encore récemment au Médiateur :
« Pouvez-vous simplifier l’accès aux émissions que l’on veut réécouter ? J’ai perdu au moins 5 minutes, sans d’ailleurs y parvenir… ». Ce type de déception n’existera plus ?

France Culture est une mine de connaissances et de savoirs, une bibliothèque inestimable.
Que va offrir le nouveau site ?
L’intérêt du nouveau site est de proposer d’autres données que le seul son.
Un gros travail de réindexation a commencé sur les archives avec l’aide de la documentation de Radio France. Création également d’un moteur de recherche efficace.

  • Un site adapté aux ambitions éditoriales de France Culture
  • Un site modernisé
  • Le fonds d’archives disponible
  • Un site simple d’utilisation

Sandrine Treiner, la directrice de France Culture, compare le nouveau site à un Netflix des savoirs et à une radio de rattrapage, comme il existe le replay pour la télévision. Pour France Culture, il sera illimité.

Ce site devrait attirer de nouveaux publics. Mais c’est déjà le cas grâce aux podcasts et à France Culture Plus qui propose des contenus spécifiques pour les étudiants et chercheurs.
Le nouveau site proposera un contenu éditorialisé en fonction de l’actualité du moment.