Le débat d’idées sur France Culture et la grille de rentrée

L'époque-à-bras-le-corps-sur-France-Culture•-Crédits--Johner-Images--Getty

Sandrine Treiner la directrice de France Culture est au micro de Médiatrice des antennes pour cette première émission de l’année radiophonique

Le débat d’idées sur France Culture

On commence avec Francine, elle écrit : « Je regrette que la matinale de France Culture soit devenue cet été le support de la parole militante. Je vous invite à écouter l’émission consacrée à la migration ou encore celle consacrée aux violences policières ce 31 juillet pour vous en assurer. Cette radio doit être celle du débat et de la confrontation des idées : cette vision univoque de la réalité est stérile et navrante. Point de vue partagé par Jocelyn : Je suis en train d’écouter « le temps du débat ». Je constate que vous offrez une tribune toujours aussi large à des contestataires de l’ordre public et tout cela sans aucune réplique ou point de vue différent. Est-ce cela ce qu’on appelle le débat ? Quelle est votre conception du débat sur l’antenne de France Culture ?

Si on prend l’exemple des violences policières, je pense effectivement que c’est un sujet compliqué. Un sujet qui oppose le Ministère de l’intérieur et de l’autre des journalistes. On a très peu de nuance de chaque côté.

Il y a eu une émission cet été, le 31 juillet, avec David Dufresne et un historien de la police républicaine. J’ai écouté cette émission et je trouve que l’historien amenait de la complexité dans le traitement du sujet. Il était assez mesuré.

Je pense que notre rôle sur le service public, c’est de laisser la place à un débat réellement pluraliste, réellement contradictoire. Nous pouvons accueillir sur l’antenne, tant qu’ils respectent la loi, des gens et des points de vues qui ne défendent pas forcément les valeurs que nous défendons dès lors que nous donnons à entendre la réplique.

Sandrine Treiner, directrice de France Culture

L’Épingle du Jeu

On poursuit avec le message de Nicole : J’ai bien écouté Sandrine Treiner qui présentait l’autre matin la grille de rentrée, et j’attendais qu’elle annonce (enfin !) le retour des Papous ou de leur substitut « L’Épingle du Jeu ». Eh bien, j’ai été déçue ! Pourtant je me rappelle que la directrice de France Culture  avait précisé qu’elle  étudiait la mise en place des « nouveaux Papous ». Je crains que cette émission mythique passe définitivement à la trappe.Je suis en colère. »

De son côté Brigitte se dit déçue de la disparition à peine née de l’Epingle du jeu : « Quatre émission de qualité et plus rien ! Quelle est la raison de cette brutale disparition? » nous demande-t-elle

Ce n’est pas brutal. C’était une émission d’été. Nous travaillons sur des projets de suite, pour l’instant nous n’avons pas trouvé de projet assez satisfaisant. C’est 44 émissions dans l’année, elle doit correspondre à des critères.

Le Cours de l’histoire, nouvelle émission de Xavier Mauduit

Découvrez la grille de rentrée 2019/2020

Chose promise, chose due : une nouvelle émission d’Histoire arrive sur la grille de rentrée pour remplacer la Fabrique de l’Histoire d’Emmanuel Laurentin.

Le Cours de l’histoire, par Xavier Mauduit, du lundi au vendredi de 9h et 10h

Une nouvelle émission qui va rentrer dans le récit de l’Histoire, Xavier Mauduit est historien. Il était extrêmement bien placé pour remplacer Emmanuel Laurentin après 20 ans d’émission de la « Fabrique de l’Histoire »