Compteur et complots

linky

Un simple compteur peut rendre une partie des auditeurs complètement paranoïaques et prêts à croire n‘importe quelle information diffusée sur internet et les réseaux sociaux : les complotistes se sont emparés de Linky.
Ecoutez la chronique du Médiateur sur France info ce 16 avril

Linky
C’est le nom du compteur connecté qui va remplacer les vieux compteurs EDF. Ce qui semble irrationnel, c’est qu’il provoque une peur, voire une crainte irraisonnée.
On se retrouve en plein cœur des thèses complotistes qui « pourrissent » les réseaux sociaux en tentant de faire croire n’importe quoi au plus grand nombre. Et leurs propagandistes s’en prennent aux journalistes et aux médias sérieux.
Lire l’article du Médiateur : Linky le compteur du complotisme

France Info est visée
Suite à la chronique de Jérôme Colombain consacrée aux dangers supposés de Linky. qui rappelait par exemple que ce compteur connecté n’émet pas d’ondes ; il est simplement relié aux câbles électriques. Bon nombre d’auditeurs continuent de penser que c’est faux. Radio France serait à la solde d’EDF ou, plus grave, que les journalistes seraient corrompus. Stéphane, par exemple, écrit : « France Info, radio à la botte du système et des puissants  »

Le Médiateur, Bruno Denaes, a rencontré Rudy Reichstadt, directeur de l’Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Crédulité
Comment des auditeurs a priori raisonnables peuvent-ils croire n’importe quelle rumeur ou désinformation ? Pour eux, « Linky c’est la mort à domicile ». Ils éprouvent une défiance grande à l’égard de toutes paroles officielles, « on nous cache tout, on ne nous dit rien »

Youtubeuses
Ils préfèrent croire cette Youtubeuse très comédienne qui n’y connait rien, qui n’a mené aucune enquête, mais qui va influencer des dizaines de milliers d’internautes crédules.

Un « crime contre l’humanité », rien de moins
Sa vidéo a déjà été vue plus de 36 mille fois. Et ce n’est pas la seule vidéo de ce type.
« Les autorités sanitaires participent à ce complot ».

Paranoïa contagieuse
Pourquoi préférer croire ce type d’informations fausses plutôt que des spécialistes ou des scientifiques ?  Le complotisme : les personnes qui y croient sont envahies d’un doute permanent à géométrie variable et se confortent dans la théorie du complot. Ils recherchent surtout des certitudes.

Remise en cause du travail des journalistes
Paradoxalement, on cherche des certitudes en doutant du travail des journalistes, alors que le principe même du journalisme est de vérifier les informations.
Les thèses complotistes les plus loufoques circulent sur internet et les réseaux sociaux, mais parfois avec des conséquences graves, notamment pour la santé publique. Exemple avec ceux qui croient à la nocivité présumée de certains vaccins. Conséquence: certaines maladies graves réapparaissent.

A consulter le site de l’Observatoire des théories du complot
http://www.conspiracywatch.info/