Les élections américaines fascinent-elles les Français ?

Les élections américaines fascinent-elles les français

Les premières primaires américaines ont fait la une de l’actualité en cette semaine de début février.

Plusieurs auditeurs ont écrit au Médiateur pour s’étonner que France Info en parle autant. Certains même s’emportent : « Ras-le-bol de votre propagande américaine » ou « les élections US, ça suffit »
Thomas Snégaroff, historien et chroniqueur à France Info, est spécialiste des Etats-Unis; il répond aux auditeurs au micro du Médiateur, Bruno Denaes.
Les Français sont fascinés par ce sujet mais ce n’est pas récent, déjà du temps de Reagan, et chaque fois que l’on trouve des personnalités atypiques. Cette élection est un miroir pour l’actualité française, notamment avec les candidats populistes et racistes.

Une auditrice écrit : « La place des Etats-Unis, culturellement, sociologiquement et même économiquement, n’est plus ce qu’elle était jusque dans les années 80-90. Vous en parlez comme si ce pays faisait encore rêver ou comme si on était carrément des citoyens de ce pays ».
Les Etats-Unis ne font plus rêver ?
Le sentiment à l’égard des Etats Unis est ambivalent, à la fois de la fascination et du rejet (quand « on » se moque de Donald Trump, ce n’est pas de la fascination !)

Les élections américaines ont au moins inspiré en France les « primaires » que ce soit à gauche ou à droite.
Depuis quelques temps, il y a effectivement une très forte américanisation de la vie politique française, l’exemple du Parti Les Républicains est significatif 

En 2016, les Etats-Unis ont tout-de-même encore une large influence sur le reste du monde. On parle souvent d’un décalage d’une dizaine d’années. Les Etats Unis reste la plus grande puissance mondiale et ce qui s’y passe concerne aussi la France (Big data).