Les informés sont-ils bien informés ?

Jean-Mathieu Pernin/franceinfo

Jean-Mathieu Pernin/franceinfo

La politique traitée de manière un peu plus décontractée, c’est tous les soirs de la semaine de 20h à 21h avec Jean-Mathieu Pernin et ses « Informés de franceinfo ». Evidemment, en cette période électorale, les auditeurs réagissent à ce qu’ils entendent ou n’entendent pas dans cette émission de débats. Jean-Mathieu Pernin est au micro du Médiateur des antennes

 

De nombreux auditeurs comme Carole sont « fans » de l’émission : « J’apprécie énormément. Quelle réussite, en particulier la version télé ! Sincèrement, c’est excellent ». Mais il y a aussi celles et ceux qui estiment que l’équilibre politique n’est pas respecté. « La sélection des participants est difficile à comprendre, nous écrit Jean. Vous n’avez pas arrêté de taper sur Fillon et jamais nous n’entendons de pro-Le Pen ».

« C’est une émission d’actualité et les sujets collent toujours au sujets du moment ; à partir du 26 janvier, les affaires tournaient autour de Fillon tout en essayant de se maintenir sur les équilibres des temps de paroles »

Comment se fait le choix des invités ? et la préparation de l’émission ?

« Il y a toujours deux partenaires presse et des invités en fonction de l’actualité de la journée par exemple »

Quel est le principe d’une émission de débat ?
Elydia ne comprend pas que « les invités des Informés fassent ouvertement campagne pour ou contre certains candidats, avec des jugements de valeur idéologiquement et politiquement très marqués ».

« la confrontation est le principe du débat d’idées »

Le fact-checking, le contrôle de la vérité, est difficile en direct ?
Patrice nous dit « beaucoup apprécier les Informés », mais ajoute-t-il, « quand vous parlez d’économie, que de contre-vérités et de mensonges énoncés par vos invités, sans qu’ils ne soient repris. Il s’en suit une forme de désinformation »

« Il est très difficile pour Jean-Mathieu Pernin de contrôler les propos des invités  ; ce n’est pas un débat d’experts sauf si le sujet est complexe »

Un des intervenants réguliers, François d’Orcival, de Valeurs Actuelles, fait réagir certains.Notamment, quand il avait affirmé que « tout le monde a un million d’euros au bout de 10 ou 20 ans ». Marc, par exemple, nous avait écrit : « Pourquoi Jean-Mathieu Pernin n’a-t-il pas réagi ? Même en 40 ans, je serai loin d’avoir gagné une telle somme. Cet individu n’a pas sa place dans cette excellente émission ».

« concernant Valeurs Actuelles : ils sont clivants donc cela donne des débats intéressants. Mais l’émission est également associée à Libération et au Nouvel Observateur »