Pourquoi s’intéresser à Fidel Castro

Gaële Joly/franceinfo

Gaële Joly/franceinfo

Il y a une semaine, Fidel Castro mourait. France Info se mettait alors en Edition spéciale. Beaucoup d’auditeurs ont réagi au traitement de cette information. Pour aller plus loin dans les explications, Gaële Joly à Cuba l’envoyée spéciale de France Info, répond au questions du Médiateur


Pourquoi une telle couverture de l’événement ?
Un certain nombre d’auditeurs se sont étonnés, comme Rémi, que l’ « on en fasse autant pour un dictateur ». Par-delà ce jugement, lié notamment à l’absence de démocratie et de liberté d’expression, Fidel Castro était un VRAI personnage historique.  Fidel Castro est un pivot de la guerre froide, un personnage incontournable, charismatique, qui a marqué la seconde partie du XXème siècle.

Les journalistes du monde entier suivent l’événement
Les journalistes ont du commencer à travailler dans la clandestinité car pour venir à Cuba le visa presse s’obtient après plusieurs semaines de négociations, pour l’événement, il était impossible d’attendre, il fallait nourrir l’antenne.

Y a-t-il une véritable ferveur populaire spontanée ?
Des auditeurs estiment que l’on entend trop de partisans de Castro dans les reportages.  La ferveur populaire est partout car Castro a tout apporté aux cubains : la santé et l’éducation gratuite.

Les cendres de Fidel Castro arriveront ce dimanche à Santiago pour y être déposées. Comment cela va-t-il se passer pour les journalistes de la presse internationale ?
Rien ne se sait avant l’heure ; les journalistes iront dans la foule pour raconter le coeur des Cubain