Résultats Médiamétrie novembre – décembre 2015

mediamétrie

mediamétrie

Radio France, premier groupe radiophonique français France Inter domine les 3 carrefours stratégiques d’audience France Info en forte progression

Des résultats qui expriment la pertinence des démarches de la radio publique

Avec 13,8 millions d’auditeurs, soit 26% d’audience cumulée, Radio France est le premier groupe de radio en France.

France Inter domine les trois carrefours stratégiques d’audience de 7h à 9h, de 12h à 14h et de 18h à 20h et développe ainsi, sondage après sondage, son caractère de média généraliste de référence au sein du paysage radiophonique français. Avec 10.4% d’audience cumulée, France Inter fédère chaque jour 5 539 000 auditeurs. Sa part d’audience à 9.9% progresse fortement (+ 0.4pt en un an) ainsi que sa durée d’écoute qui s’établit à 137 minutes quotidiennes (+ 7 minutes en un an). La Matinale de France Inter fédère quotidiennement 3 592 000 auditeurs.

France Info, avec 4 484 000 auditeurs quotidiens, soit +199 000 en 1 an (et +638 000 par rapport à la dernière vague), réalise son meilleur résultat depuis 3 ans et progresse sur tous les indicateurs : audience cumulée à 8.4% (+ 0.3 pt en un an), part d’audience à 3.7% (+ 0.3 pt en un an), et durée d’écoute à 63 mn (+ 2mn en un an). France Info, la chaîne info du service public, poursuit son développement vers le média global avec des audiences en forte hausse sur tous les supports, numériques et vidéos.

France Bleu, le réseau fort de ses 44 stations locales, réalise 7.4% d’audience cumulée soit 3 929 000 auditeurs quotidiens, 6.5% de part d’audience et 128 mn de durée d’écoute quotidienne. Une proximité et un lien social renforcés par le succès de sa nouvelle offre numérique depuis la rentrée 2015 : record en novembre 2015 avec 5 458 000 visites sur le nouveau site francebleu.fr (+165% en un an), et plus de 100 000 utilisateurs pour la nouvelle application mobile.

Avec 2% d’audience cumulée et plus d’un million d’auditeurs, France Culture consolide sa position et confirme la bonne position de sa Matinale.

Avec 1,6% d’audience cumulée, France Musique consolide son audience par rapport à la vague de référence (et en hausse de 0.2 pt par rapport à la vague précédente), et fédère 840 000 auditeurs par jour.

 

Médiamétrie 126 000 / Novembre-décembre 2015 / Données Lundi-Vendredi / 5h-24h / 13+

*La période est marquée par les attentats à Paris et les investigations policières en France et en Belgique : le 13 novembre, des attaques terroristes sans précédent, revendiquées par le groupe Etat islamique, ont lieu à Paris, faisant 130 morts et plus de 350 blessés. Trois kamikazes se font exploser aux abords du stade de France. Simultanément, trois individus ouvrent le feu sur les clients attablés en terrasse de bars et restaurants des 10e et 11e arrondissements, et trois autres individus prennent d’assaut le Bataclan, où se déroule un concert réunissant plus de 1 500 personnes. Le 15 novembre, un deuil national de 3 jours est décrété, une durée inédite en France. François Hollande ordonne l’intensification des bombardements sur la Syrie et l’Irak. Le 16 novembre, François Hollande s’exprime devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles. Le 18 novembre, les policiers lancent un assaut contre des terroristes, dont le commanditaire présumé des attaques, retranchés dans un appartement à Saint-Denis ; les trois occupants sont tués. Le 19 novembre, l’Assemblée nationale adopte la prolongation pour trois mois de l’état d’urgence. Du 21 au 23 novembre, Bruxelles est en alerte maximale en raison de menaces d’attentats ; des suspects en lien avec les attentats de Paris sont arrêtés. Le 27 novembre, un hommage national est rendu aux victimes à l’hôtel des Invalides à Paris. Le 23 décembre, le gouvernement présente son projet de réforme prévoyant l’inscription dans la Constitution de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux.20