« Ensemble » pour le concours de la micronouvelle 2017

micronouvelle

Radio France renouvelle le concours de la micronouvelle pour sa troisième édition en partenariat avec Cheek Magazine, Les Inrockuptibles et le Centre National du Livre (CNL). Les participants devront écrire sur le thème « Ensemble ». Cette année, le Médiateur rejoint le jury.

Vous avez jusqu’au dimanche 15 octobre pour participer au concours !
Les participants doivent soumettre une nouvelle de mille signes (titre et espaces compris) sur le thème « Ensemble ».
Les récits seront soumis à l’appréciation du jury composé de producteurs, journalistes, spécialistes du livre et membres du comité éditorial de Radio France fête le livre dont Yasmina Benbekai (Mouv’), Faustine Kopejwski (Cheek Magazine), Bruno Denaes (Médiateur des antennes de Radio France), Emmanuel Khérad (France Inter), Vincent Monadé (CNL), Sandrine Treiner (France Culture) …

Pour participer à ce concours et déposer votre micronouvelle, cliquez ICI

Le nom du lauréat du prix sera divulgué mercredi 8 novembre. Les prix seront remis lors de Radio France fête le livre samedi 25 et dimanche 26 novembre à la Maison de la radio par Dany Laferrière, parrain de l’évènement. Le récit sera publié sur le site radiofrance.fr et relayé sur les réseaux sociaux.
Les lauréats recevront notamment un lot composé d’ouvrages primés en 2017 (Prix Médicis, Prix Goncourt, Prix Renaudot, Prix de l’Académie française, Prix Femina, Prix du livre Inter, Prix France Info de la bande dessinée d’actualité et du reportage, Prix du roman des étudiants France Culture Télérama, Prix du livre France Bleu des libraires indépendants).

L’année dernière …

©Nicole Bastin
©Nicole Bastin

Lors de la deuxième édition sur le thème de la liberté, Nicole Bastin avait gagné le prix avec sa nouvelle Yuwa.
Nicole Bastin grandit à Paris, entourée de livres, de crayons de couleur et de ses six frères et sœurs. Après des études de commerce, elle intègre la Walt Disney Company où elle apprend, entre autres, les rudiments du montage avant de faire de cette passion son métier. Plus tard, la trentaine à peine entamée, Nicole reprend la plume longtemps délaissée, pour laisser libre cours à son obsession : la représentation des femmes et des minorités dans la culture populaire. Au fil de poèmes, de nouvelles ou de chroniques journalistiques (sur TESS Magazine ou sur son site Mi-Kids Mi-Raisin) Nicole analyse, s’indigne, s’enthousiasme, sans jamais cesser d’être l’incurable optimiste qu’elle s’est promis de rester.

« Yuwa »

Après l’école, les corvées. Nettoyer, cuisiner, travailler.
Une régularité de métronome. Pas une seconde à perdre si elle veut rejoindre les autres à la clairière.
Et courir à perdre haleine, dribbler, démarquer. Un ballon entre ses pieds nus et le présent pour seul point de vue.
L’instant est idéal. Kali cherche du regard sa fidèle ailière.
Mais Saee n’est pas là. C’est la troisième fois qu’elle manque à l’appel. Elle ne vient plus à l’école non plus.
Personne ne parle, mais tout le monde sait. Elle est sûrement mariée à l’heure qu’il est. Rattrapée par la tradition et sa triste condition.
Une seconde, Kali pense à l’avenir. En a-t-elle vraiment un?
Elle s’accroche à cette idée. Tente sa chance et tire.
A -t-elle marqué?
Une clameur s’élève soudain au bout du terrain. Cette fois, elle n’est pas passée loin. Demain, c’est sûr.

Dans la moiteur du jour qui s’étire, les filles redoublent d’effort.
Des gouttes de sueur à la commissure de leurs lèvres.
Un goût salé, entêtant, enivrant de fierté, d’audace, de détermination.
L’insoumission.