Les débats de l’actu : « Gilets jaunes »

Photos : AFP Temps Réel et Archives + Getty North America

Les gilets jaunes: les auditeurs entre soutien et incompréhension

Le mouvement des « gilets jaunes » se revendique « apolitique », « populaire ». Ce mouvement dénonce la hausse des prix des carburants et des taxes en général, qui viennent plomber un pouvoir d’achat déjà en berne.
Au cœur des critiques: la suppression de la fiscalité réduite sur le gazole non routier ou encore la hausse de 6,5 centimes par litre de diesel et de 2,9 centimes pour l’essence au 1er janvier 2019 alors que les tarifs des carburants sont tirés vers le haut par les cours du pétrole. En un an, le prix à la pompe du diesel a progressé d’environ 23% contre 15% pour celui de l’essence.
Ce samedi, le blocage des routes et des autoroutes pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant est prévu sur l’ensemble du territoire.
Soutien envers ce mouvement ou incompréhension au regard des enjeux écologiques et environnementaux, cette actualité vous fait réagir et nous publions quelques-uns de vos nombreux messages.

Madame,
Casseu-r-se-s: groupuscule d’extrême droite / d’ extrême gauche?
Intéressant qu’ avant même la journée de manifestation on puisse déjà en dire autant sur un ensemble de personnes qui est surtout une somme d’individus aux origines et motivations diverses, dont le regroupement est avant tout circonstanciel.
Pas besoin d’être extrême droite ou extrême gauche pour être extrêmement contre la politique d’extrême centre revendiquant un libéralisme économique violent au détriment de la majorité de la population, infantilisée, humiliée, insultée, exploitée. Déséquilibre.
Pas besoin d’étiquette politique pour être excédé-e de la violence policière bras armé du gouvernement (et ayant pour façade la protection de la population) et l’impunité dont ils et elles bénéficient. Déséquilibre.
Quand on te répète que tu vis en démocratie, insinuant que tu as le pouvoir, mais que tu vois bien que des décisions majeures sont prises à tes dépends et que ta voix est inaudible, ridicule Don Quichotte. Voire que tu es inexistant-e mais que tes difficultés voire souffrances sont réelles.
Quand un grain de sable sur une plage refuse de se voir broyé par la machine, et se mobilise pour l’enrayer, porté par un extrême désespoir et extrême force de vie.
Il n’y a clairement pas que de l’extrême droite et extrême gauche parmi celles et ceux appelé-e-s casseu-r-se-s, mais il est tellement plus facile de créer une entité et en faire un bouc-émissaire, détournant l’attention, la colère et décridibilisant quelque mouvement que ce soit.
Quelle manipulation de celles et ceux qui veulent se dédouaner ou en tirer profit, quelle paresse intellectuelle de celles et ceux qui relaient…
Je vous remercie d’avoir lu ce message, et vous souhaite une bonne journée.

je suis Aide à domicile. je ne comprends pas cette grogne. Ces problématiques de carburants sont anciennes ,Pourquoi aujourd’hui les gilets jaunes expriment leur colère ! ils devraient agir au quotidien pour la planète (alimentation, transport..etc) et ne pas gaspiller ….D’ABORD!
Bon moi au quotidien j’ai besoin de mon véhicule pour me déplacer du domicile d’un usager à l’autre. Cela fait 17 ans que je fais ça!! je trouve les mesures gouvernementales courageuses mais forcément impopulaires. elles peuvent surement être améliorer mais pourquoi les gens pignent comme ça, je ne comprends pas. Je vis de peu, du glanage, de la récupération (recyclage),  je mange majoritairement Bio (c’est mon choix), je m’habille de vêtements d’occasion en général, je privilégie la culture et…  j’ai un petit salaire. mais c’est vrai que les aides à domicile sont très nombreuses, INVISIBLES, et surtout personnel précaire ! il faut certainement faire quelque chose vers ses salariés j’ajoute que la récupération de ce mouvement m’inquiète ! bonne émission

On peut attendre d’un service public qu’il relaye une analyse objective de l’information.
NON, tous les français ne soutiennent pas le mouvement des gilets jaunes. Vous en trouverez même chez des non-marcheurs !!
N’en déplaise à votre ligne éditoriale, certains concitoyens croient encore que le pays DOIT préparer un avenir écologique pour nos enfants et assumer les choix politiques et surtout financiers des gouvernements précédents. Pour ma part, cette prochaine manifestation ressemble à l’agrégation des égoïstes, des individualistes et des sourds de ce pays. C’est douloureux d’assumer 2000 milliards de dettes publiques mais, sans changement, nous serons l’Italie en 2025 et la Grèce 2030. Les gilets jaunes seront alors bien utiles pour éponger les larmes !!

Gilets jaunes ! Pourquoi pas culs-terreux ? Singularité, audace à France Inter ? C’est terminé ! Envolé l’esprit libertaire, bienvenue aux chantres de la pensée unique et aux hérauts de la société néo-libérale. Journalistes en chœur se lamentent, nous sommes mal-aimés et méprisés des démagos et populistes de tout poil…Mais écoutez-vous bon sang ! Certains d’entre vous agressent leurs « invités » avec tant de hargne et de suffisance que l’on aurait presque de l’empathie voire de la sympathie pour Laurent Wauquiez ou Marine Le Pen, un comble ! Donneurs de leçons, savez-vous que votre outil préféré – internet- cause des émissions à effet de serre, rien qu’en France de 450 000 t équivalent CO² ? Que vous participez au réchauffement climatique avec les immenses data centers ? L’écologie a bon dos, c’est comme ça vous arrange. Et vous voulez nous culpabiliser ? Nous débiter en long et en large la doctrine et la propagande gouvernementale ? Normal qu’on vous prenne pour « une élite prétentieuse et hors sol », nous les bouseux qui « fumons des clopes et roulons au diesel ». Vraiment tant de mépris de la part de ma radio de coeur, j’en mange mon gilet ! Alors au 17 ?

C’est un peu agaçant de la part de votre invité de faire la leçon à ceux qui se sentent délaissés, et qui du coup manifestent contre la hausse du carburant. J’habite en milieu rural et votre invité fait dans l’amalgame du rejet des prélèvements et de la baisse des services publics en milieu rural, Dupont Aignan, ça part dans tous les sens. Le problème c’est que nous avons « en même temps » la hausse des prélèvements, et en milieu rural la hausse du carburant en est un, et la disparition des services publics. Nous n’avons par ailleurs pas de moyens alternatifs de déplacement. Que je sache, cette hausse du carburant ne sera pas dévolue au développement des services publics en milieu rural ou entièrement attribuée au développement durable. Quant à comprendre pourquoi ni les paquebots ni les avions ne sont eux taxés de la même façon, quand il servent essentiellement aux déplacements d’une catégorie de citoyen qui pourrait aisément participer un peu plus… Mystère. Je précise que j’utilise l’avion pour mon travail, je ne suis donc pas dans le prenez dans la poche de mon voisin, pas dans la mienne.

Choquée ce matin du papier sur les gilets jaunes et les exemples pris à Aubagne (13). Chacun est libre de ses choix de vie mais prendre pour exemple de la colère des Français et choisir un artisan qui roule 6000 kms/mois dont 3000 kms pour aller voir sa copine à Limoges c’est tout sauf du sérieux.  […]

Je suis bien conscient que votre émission a une vocation humoristique et que vous ne sauriez en aucun cas vous substituer aux journalistes. Néanmoins quand votre invité (celui qui fait des petites blagounettes à 15 000 €, moins qu’un SMIC annuel à 14 000 € pour votre information) méprise à ce point les territoires délaissés vous pourriez le mettre face à ses contradictions. Quand il dit que des personnes (enfin, j’imagine qu’il pense plutôt à des bouseux, ploucs, pollueurs, chasseurs, …) devraient être contentes de payer des taxes / impôts pour financer les services publics, vous auriez du lui faire remarquer que la phrase précédente de son discours de haine comprenait le fait qu’il n’y avait plus de services publics dans les zones rurales / périurbaines (là où les actifs résidents). Je vous invite à passer quelques jours dans ces territoires oubliés […]

La fréquence des moments qui traitent de la prochaine manifestation Gilets Jaunes, est ce encore de l’information ou de la propagande? Vous avez déja au printemps fait un matraquage sur la convergence des luttes qui n’a pas abouti à un nouveau mai 68. Pourquoi mettez vous un zoom aussi fort sur un évènement à venir qui ne concerne qu’une partie de la population? Votre adhésion à certains évènements  avant leur réalisation donne l’impression d’un parti pris qui est très gênant. Avez vous recencé le nombre de fois que le sujet a été abordé sur France Innter ces dernières semaines ? C’est assez vertigineux. Cordialement.

Je me permets de vous soumettre cette question que je me pose depuis un moment : alors que nous faisons la guerre au Diesel, qui a été encensé il y a quelques années, n’allons nous pas vers le même constat d’échec lorsque nous n’aurons pas assez d’électricité pour fournir la demande et comment allons nous détruire les batteries au lithium que nous ne savons pas recycler et qui vont encore énormément polluer la planète ? Ne peut-on être plus visionnaire et arrêter de ne penser aux problèmes que lorsqu’ils ne peuvent être résolus ! En vous remerciant pour vos émissions.

Il serait bon d’arrêter d’interviewer des gilets jaunes, ou bien de les interroger correctement. Ils nous disent que toutes les taxes augmentent. quelles taxes ? des précisions ! ils ont un discours très imprécis, ils sont en colère mais sans savoir vraiment pourquoi. Ils nous disent que les prix de l’alimentaire augmente, est ce vrai? contrôlez vous ces informations ou bien donnez vous juste la parole à n’importe quel râleur ? Est-ce que les augmentations sont de la responsabilité du gouvernement ? gaz, fioul, etc…. je suppose que c’est plutôt lié au prix du pétrole mais aucun journaliste ne le dit. Arrêtons de donner la parole sans contradiction à des gens qui, il faut le dire, ne comprennent pas grand chose…

Bonsoir ,
Sur la question de l’augmentation des carburants , je regrette et quel dommage que les questions de fond ne soient pas traitées ,
Sur cette question des transports , il aurait été opportun de parler des transports collectifs , et notamment des trains ; Des gares que l’on ferment dans un silence le plus complet.qui obligent les populations à prendre leur voiture ,
Un désengagement volontaire des politiques nationales et territoriales ,
Nous sommes bien sur la question de la casse des services publics,,en milieu rural et dans les petites collectivités qui encore une fois oblige les populations à se diriger vers les métropoles urbaines pour se soigner , pour aller prendre un train (TGV).
C’est vraiment le moment de remettre ces débats à l’ordre du jour ; n’es ce pas la devise de notre état républicain , liberté , égalité , fraternité
Mais c’est vrai que les politiques actuelles très libérales sont plus aptes à favoriser la rentabilité et d’enrichir les actionnaires ,
L’avenir n’est pas réjouissant ,, je suis très inquiète pour les générations futures , quel monde allons nous leur laisser ,
Osons le débat pour un autre monde plus solidaire , pour un monde plus social , pour un monde de paix
L’ensemble de vos antennes ont des compétences , oser la différence de l’information et des pensées;

Quand on totalise de temps d’antenne que des radios de radio France ont consacré à la fameuse « mobilisation » des gilets jaunes et quand on totalise le temps d’antenne consacré à la transition énergétique sur le mois de novembre il y a pour moins un fort déséquilibre.
Est-ce plus utile pour la société et les générations futures de consacrer du temps à la transition environnementale ou est-ce plus utile de faire la publicité pour ces fameux gilets jaunes
La question mérite d’être posée surtout pour un service public!
Mais en fait, cette propagande pour les gilets jaunes n’est-ce pas un moyen détourné pour attaquer une fois de plus le Président de la République

Tous vos journaux nous matraquent de ce fameux mouvement des « jaunes  » ou « gilets jaunes », c’est à minima 3 à 5 mn avec les interviews … Faites vous la même chose pour les appels à manifester des citoyens qui veulent plus d’écologie. Je déteste cette politique  ultralibérale de macron qui matraque les faibles, mais je suis outré » par cette manipulation qui sous couvert de me défendre (j’utilise ma voiture quand j’y suis obligé, pour m’occuper de mes (vieux) parents, et sinon je circule uniquement en TC ou vélo) tente de promouvoir ce moyen individualiste « premium » qu’est la voiture. Mais je suis horrifié par ces gens qui promeuvent cette liberté de provoquer l’extinction de notre espèce… Il faudrait vous poser des questions sur la façon dont vous faites la promotion d’actions ou de « Politiques », même si par ailleurs vos émissions montrent que vous ne faites pas la promotion de ces idées…

Les auditeurs se plaignent beaucoup qu’en campagne ils vont devoir dépenser plus en essence, ils taisent le fait que les loyers sont moins chers, la qualité de vie bien meilleure chez eux !!

Cessez de donner autant d’importance aux gilets jaunes, il ne représente pas tous les français  mais une petite bande de mauvais râleurs. ce matin mon mari s’est trouvé avec une responsable des gilets jaunes de Metz au bar et il est rentré sidéré par le niveau grave extrême, ils veulent tout  bloquer demain,routes, trains, zac durant 3 jours, et ils disent , écoutez bien… après on s’occupe de virer les migrants…. bonjour l’ambiance, et vous les reporters ne soyez pas si naîfs! et ne les encouragez pas comme vous le faites!