Primaires : les règles imposées par le CSA

@LesEchos

@LesEchos

Le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a communiqué aux différents médias audiovisuels les règles concernant l’expression politique durant la campagne des Primaires.

 

La Primaire qui désignera le candidat de la droite et du centre pour l’élection présidentielle de 2017 se déroulera les 20 et 27 novembre. La Primaire de la gauche devrait, quant à elle, se déroulait fin janvier. Voici les différentes obligations :

 

La règle de l’équité

Tous les candidats bénéficient de la règle de l’équité.

Les responsables des chaines (directeurs de rédaction et des programmes) sont chargés d’évaluer le « poids relatif » de chaque candidat, en s’aidant notamment des sondages, de l’animation de la campagne et de la notoriété. Un candidat X, pour qui les intentions de vote sont faibles, disposera d’un temps de parole plus réduit qu’un candidat Y, ancien président de la République ou ancien ministre.

La campagne de la Primaire de la droite et du centre commence le 21 septembre, après la validation des candidatures par la Haute autorité de la primaire.

 

Un déséquilibre droite-gauche

Evidemment, pendant la campagne de la Primaire de la droite et du centre, le principe du pluralisme sera difficile à respecter, du fait d’une sous-exposition logique de la gauche. Le CSA a donc décidé que les médias audiovisuels devront respecter les équilibres sur une période longue incluant la Primaire de la droite et du centre, ainsi que la Primaire de la gauche. Le pluralisme politique sera évalué pour chaque chaîne entre le 1er août 2016 et le 31 janvier 2017.

Bruno DENAES

Médiateur des antennes

A retrouver sur le même sujet : 

Jean-Christophe Bourdillat/Radio France

Politique : les nouvelles règles du CSA

 

@FredericSays

Primaires : les règles du pluralisme