JO politiques : Sport et relations internationales

Eyrolles / Wikimedia

Eyrolles / Wikimedia

Le 5 août prochain s’ouvrent les Jeux Olympiques 2016 de Rio. Suivis par plus de 4 milliards de téléspectateurs, attirant plus de 10 000 athlètes et 200 délégations nationales différentes, les JO d’été figurent aujourd’hui parmi les événements les plus populaires au monde mais aussi les plus politiques et stratégiques.

Dans son ouvrage « JO politiques : Sport et relations internationales », Pascal Boniface revient sur un siècle de relations internationales émaillées de boycotts, polémiques, mouvements nationaux ou espoirs portés par l’olympisme. Denis Masseglia signe la préface de ce livre.

Les JO, vitrines des pays hôtes

La désignation du pays organisateur, comme l’explique Pascal Boniface, est faite en fonction de facteurs géopolitiques importants avec un monde occidental dominant au sein du CIO (comité international olympique). Dans le cadre d’une géopolitique quadriennale, le CIO attribue souvent les Jeux à un pays qui représenterait un fort symbole de l’évolution du monde et va pouvoir alors exposer toute sa puissance.

Une tribune pour les revendications et identités nationales

Pascal Boniface retrace année par année les grands conflits qui ont pu marquer les Jeux Olympiques et rappelle qu’ils ont été initiateur de beaucoup de crises entre états : les Jeux de Mexico en 1968, avec le mouvement étudiant qui a donné lieu au massacre de la place des Trois-Cultures – Moscou en 1980 et Los Angeles en 1984 pendant le période de la Guerre Froide avec l’affrontement des « blocs » qui se jouait aussi d’un point de vue sportif, ou encore Atlanta en 1996 et les Jeux Coca-Cola…

Un ouvrage qui va plus loin que l’image du sport, qui explore les dessous de cet événement international avec les clés nécessaires pour repenser les JO dans leur approche politique et géopolitique.

Pascal Boniface est directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Il enseigne à l’institut d’études européennes de l’Université Paris-VIII et a écrit et dirigé une cinquantaine d’ouvrages sur les questions stratégiques. Ses activités comprennent la recherche et l’expertise, les publications, l’organisation de colloques et séminaires et l’enseignement sur les questions internationales.

JO politiques : Sport et relations internationales, Pascal Boniface – Ed. Eyrolles, sortie le 2 juin 2016

Pour découvrir la bibliothèque du Médiateur, cliquez sur l’image

VISUEL BIB MED