« Parler des camps au XXIème siècle » : Une détresse humaine

parler-des-camps

Nous avons beaucoup été interpellés par des auditeurs – et nous le sommes encore – sur tous les sujets concernant les migrants et les réfugiés, obligés de quitter leur pays à cause de la guerre, de répressions sauvages ou de situations économiques invivables.

Pour les uns, nous en parlions trop, pour les autres, nous n’en faisions pas assez… Ce qui est sûr, c’est que les migrants, qui fuient dictature, violences, haine, persécutions, racisme, se retrouvent le plus souvent dans un camp, lorsqu’ils ont fui leur pays. « Parler des camps au XXIème siècle. Les étapes de la migration » est un ouvrage très intéressant – et très illustré – pour découvrir et comprendre ces lieux, selon les cas, d’accueil ou de rétention. Des lieux, souvent peu « humains », dans lesquels des familles, des enfants vont passer une grande partie de leur existence. Mais il y a aussi le courage et la solidarité de bénévoles, d’associations, d’ONG ou d’organismes internationaux…

« Parler des camps au XXIème siècle. Les étapes de la migration », Alain Rey et Guillaume Lavit d’Hautefort (Ed. Guy Trédaniel).