Regards sur le sport

Ed. Montparnasse / Wikimedia

Ed. Montparnasse / Wikimedia

Qu’en pensent nos grands penseurs ?

C’est parti pour plusieurs mois d’actualité sportive : l’Euro de football, puis le Tour de France et les Jeux olympiques. Et si on s’arrêtait un instant pour réfléchir sur cette activité – le sport – qui captive avec passion (amour ou rejet) des milliards d’hommes et de femmes sur la planète…

L’INSEP, l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance, a demandé à six grands penseurs de notre époque une réflexion autour du sport ; cela donne six DVD avec six regards iconoclastes. Pour Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et éthologue, « l’empathie est plus morale que le sport. J’aime le sport de petit niveau parce qu’il socialise, il moralise, il produit une relation humaine et fait naître une épopée ». Le philosophe Alain Finkielkraut estime, lui, entre autres, que « la nouvelle devise que personne n’ose énoncer, c’est trop vite, trop haut, trop fort. Nous ne faisons plus progresser l’humanité par le record, nous entrons dans le post-humain et les athlètes deviennent les cobayes de cette post-humanité ». Quant à cette autre philosophe, Geneviève Fraisse, elle se penche sur la question intéressante de la différence des sexes : « Comment fabrique-t-on de l’égalité avec la différence des corps ? C’est une énigme philosophique ». D’autres philosophes comme Michel Onfray, Robert Redeker, ou le politologue Paul Ariès ont également participé à cet exercice rafraîchissant.

« Regards sur le sport », série de 6 entretiens en vidéo produite par l’INSEP sous la direction de Benjamin Pichery (Ed. Montparnasse).

Pour découvrir la bibliothèque du Médiateur, cliquez sur l’image

VISUEL BIB MED