20 ans d’écoute à disparaitre

Pascal PECHARD 04/05/2017 16:05 Radio France

Bonjour, je sais que rien ne sera entendu de ce que certains pensent de l'orientation de FranceInter.
10 ans que je vous écoute, 30 ans pour ma compagne instituteur, gênée de vos idées nouvelles.

Je parle en mon nom.
Chaque émission, chaque minute, chaque animateur (qui cumulent aussi, France 5, Gisberg, etc) n'ont de cesse de prôner un sauvetage de quel bateau ? Pour être agréable de ce qui semble amusant pour le moment.

Sournoisement, en remémorant les duels Mitterrand/Chirac, ou autre, de vieux vieux trucs de journaliste quand on a la consigne de penser fraternité de corporation.

Du soir au matin, comme à cet instant, 15h08, vous nous faites les rouages d'une ancienne république, comme s'il ne devait pas en y avoir une autre.

Je vous livre une analyse brute de mon ressentiment. Depuis 1 semaine tout les programmes ont changés.
Un virage, de vieux reportages, une peur de journaliste, une pression ressentie, un bordel monstre dans votre institution pour être franc, je crois que c'est le bordel dans certains cerveaux, que faire ? que dire ?

Vous n'êtes plus neutres, vous devenez partisans, et imposez à vos animateurs de l'être.
BR PP

Je vous rassure; rien n’est imposé à qui que ce soit. Radio France reste un territoire parfait de grande liberté. Aucun virage particulier, aucune peur… Nous continuons de faire notre travail sans pression aucune, en donnant la parole à toutes les opinions.

Partager sur...