Absence de pluralité dans le débat du grain à moudre

marceau jean 13/02/2017 13:48 France Culture

Bonsoir,

Dans l'émission "du grain à moudre" j'ai remarqué que les 2 invités étaient ce qu'il serait convenu d'appeler des mondialistes (opposé à l'idée que la France est une souveraineté).

En effet, le sujet du débat était "En quoi la France est-elle toujours souveraine ?" (sic). Ainsi l'auditeur avait le déplaisir d'écouter deux fois les mêmes opinions à savoir des opinions europeistes et mondialiste.

Le responsable de l'émission, au lieu d'inviter 2 personnes aux opinions similaire aurait dû inviter un invité favorable aux abandons de souveraineté et un invité favorable à la souveraineté (au hasard Jacques Sapir).

La pluralité des opinions est un principe fondamentale de notre République et le service public devrait le respecter avec attention. D'autant que la défense de la souveraineté est majoritaire - ou en tous cas tres importante - chez les citoyens français autant à gauche qu'à droite !

Cordialement,

Sandrine Treiner directrice de France Culture vous répond :

Cher Monsieur,

Vous avez raison sur le pluralisme et je partage tout à fait votre opinion à ce sujet.

Du Grain à Moudre et Hervé Gardette sont des artisans quotidiens de ce pluralisme, comme vous avez peut-être l’occasion de l’entendre.

Mercredi par exemple, vous pourrez écouter un dialogue sur le populisme opposant Alain de Benoist et Eric Fassin.

Il se trouve que le vendredi est le jour du Club des Idées du Grain à Moudre. C’est donc une émission hebdomadaire de réflexion, sur la politique notamment, qui déplie les sujets semaine après semaine, dans une alternance entre six participants entre lesquels se jouent les frottements des clivages contemporains. Le hasard des vacances et des disponibilités a fait qu’il n’y avait peut-être pas toutes les opinions à parité mais l’émission aura permis d’interroger néanmoins le sujet du souverainisme qui, comme vous le soulignez, n’est ni de gauche, ni de droite.

Le pluralisme s’incarne aussi sur notre antenne dans la diversité des opinions. C’est Emmanuel Todd, très proche de Jacques Sapir, qui était ce même jour l’invité unique de La Grande Table et de Raphaël Bourgois. Les deux émissions s’inscrivaient dans le cadre d’une journée spéciale de réflexion sur la France dans la mondialisation.

Merci pour votre attention.

Partager sur...