Absence totale de diversité des points de vue

Gérard JOUFFROY 25/02/2016 8:19 France Inter

Bonjour. Dans toutes les émissions à caractère politique ou non, on n'entend que des points de vue favorables à l'accueil de ces "immigrés". Or, non seulement votre rôle doit être de veiller à la pluralité des informations, mais rien n'est fait en ce sens. FI reste dans les travers de 2005, à savoir, ne donner la parole qu'à un seul camp. Tous ceux qui sont opposés à cette immigration ne sont pas obligatoirement électeurs du FN. Je suis antifasciste et tout autant anti-immigrés, à plus forte raison d'immigrés musulmans. Plus de 150 morts dus aux tenants de cettre religion encore plus arriérée que celles originaires d'Europe, çà suffit. Le degvoir de ces immigrés est de lutter dans LEUR pays pour y instaurer la démocratie, pas de tenter leur chance ÉCONOMIQUE en France contre les salariés Français (dont 5 millions de chômeurs). Je vous demande de rappeler à la rédaction son devoir de pluralité des interventions.

J’avoue n’avoir pas fait de pointage, mais des "anti-migrants" ont déjà été entendus sur nos antennes, des hommes politiques ou des Calaisiens. Pour le reste, il est vrai que les journalistes sont souvent animés par une forme d’humanisme, d’ouverture sur les autres et de progressisme. Dans le cas des réfugiés, ils ne se contentent pas de se dire "ils viennent manger le pain des Français", mais ils réfléchissent à la situation de ces familles bombardées, menacées et en danger de mort, qui affrontent des situations terribles afin de survivre. Et si la presse peut permettre une réflexion, une évolution des mentalités, c’est un point positif.

Repensons au "J’accuse" de Zola dans l’Aurore (affaire Dreyfus) ou à Albert Londres permettant la fin des bagnes grâce à ses articles… 

Enfin, associer terrorisme à réfugiés ou migrants est très contestable, car la plupart des terroristes sont déjà implantés dans le pays. Et même si on ferme les frontières, un terroriste parviendra toujours à pénétrer…

Partager sur...