Affaire Mannel

Geraldine Dulat 13/02/2018 15:49 France Culture

Bonjour monsieur,
S'il vous plait, transmettez aux journalistes que pour de nombreuses personnes qui votent à gauche, le turban de la jeune fille n'étant pas celui de Simone de Beauvoir, était déjà quelque peu dérangeant dans le tube cathodique.
Mais bon ...on ne s'attend pas à trouver de l'esprit des Lumières dans ce genre d'émission TV. Là, déjà on entre dans la lâcheté par confort moral. Ce qui a été mon cas.
Sauf que, voilà: la révélation des tweets et notamment, celui du 15 juillet m'a énormément heurtée. Elle démontre parfaitement que cette personne se situe hors de l'espace-temps republicain du deuil national et du respect du aux familles endeuillées. Ce n'est une non affaire comme dit depyis deux jours sur FC. Les medias banalisent tous les sujets inhérents aux religions de peur de se faire traiter d'antisémite, d islamophobe là ou encore de laicard acharné. Ils offrent ainsi un.boulevard au Front National qui, hélas, est le seul parti politique qui évoque ce sujet au nom de la Republique (Nous ne rêvons pas, nous en' sommes là). Attention au silence complice qui favorise la montée de l extrême-droite. J'attends d une radio de l'Etat des dêbats contradictoires. Au moins sur un sujet aussi sensible dans la mesure où nous sommes tous victimes du syndrome trauma post-attentats.
Les personnes du centre-gauche se sentent prises en otage et réduites au silence sur leur conception de la laicité républicaine. Avec le retour du religieux prosélythe dans notre espace public, la neutralité de ce dernier doit étre défendue un peu plus vigoureusement. Quitte à déplaire...Sinon, nous prenons le chemin des tribunaux religieux aux côtés de ceux du droit positif et là, la "Une et indivisible" explosera en vol. A commencer par le statut inégalitaire des femmes ayant la même nationalité. Bref, France Culture doit être plys punchy sur ces dossiers qui traversent le pays. L'avenir se joue sur cette ligne. J'espère simplement que les journalistes planchent, d'ores et déjà, avec des islamologues éclairés pour accompagner les vagues que va déclencher une refonte de l'Islam de France. Ou bosser correctement au millimètre près....

Une maman d'une fille mixte qui en a assez d'observer cette absence de courage sur la religion dans l'espace public et la façon de le traiter "une non affaire à la française" C est aussi toute l'Europe et la montée de l'extrême-droite qui se joue sur ces questions.