AFFAIRES SENSIBLES

Aline LASCORZ 09/01/2016 7:45 France Inter

Je suis désolée de me répéter : certains jours l'émission "AFFAIRES SENSIBLES" m'est absolument inaudible et proprement INSUPPORTABLE. J'en ai assez d'entendre Fabrice DROUELLE nous raconter dans le détail, point par point, l'horreur des tueries chez Charli Hebdo et à l'Hyper Cacher. NON. NON ET NON. Nous n'avons pas besoin de revivre ces journées horriblement néfastes... au prétexte que "l'histoire éclaire l'actualité". COMMEMORER ce n'est pas relater... décrire... soigneusement, dans le détail. Cela est non seulement inutile mais absolument ANXIOGENE. Notre pays n'a pas besoin de ça et je suis en colère ! Je suis moi-même psychologue et psychothérapeute. Votre radio finit par être SCHIZOPHRENIQUE. Toute la semaine les psy nous ont expliqué ce qui se passe dans la tête des survivants : les images qui les hantent et qui défilent sans cesse. Ce matin encore dans" Carnet de santé" Danielle Messager revenait là-dessus, parfaitement clairement. Concomitamment Monsieur DROUELLE consacre une heure a nous faire revivre dans le détail toutes ces horreurs. A quoi cela peut-il servir si ce n'est... à entretenir l'angoisse et la peur... à faire monter le F.N. Ce n'est pas la première fois que je vous écris à ce propos : je me souviens des détails du sang qui gicle de la tête des 2 enfants tués à coup de pierre dans l'affaire Patrick Dils. Je ne comprends pas ce que veut faire exactement FRANCE INTER avec ce genre d'émissions. RAZ LE BOL : c'est sordide et malsain. STOP SVP. Sans nier la réalité, la vie est suffisamment dure comme ça : nous avons besoin de baumes sur nos coeurs écorchés, pas de vitriol.