Agacement…

Dominique Chiappini 17/10/2017 13:51 France Culture

Emission Les matins - G Erner le 17 octobre 2017
Emission de qualité mais qui malheureusement se plie, soit à la mode, soit à la course à l'audimat : il semblerait qu'une seule femme -Christine Angot- soit capable de parler de la souffrance faite aux femmes !
Le service public n'échappe pas au" copinage" ni à un éventuel mini scandale... Dommage.

Réponse du délégué aux programmes :

Bonjour,

Voici pourquoi Christine Angot était l’invitée unique de notre matinale ce jour.
D’abord, en tant qu’auteure, elle est de longue date invitée régulière de notre chaîne qui n’a bien sûr pas attendu de la voir intervenir sur le petit écran pour la solliciter.
Sur la problématique générale des violences contre les femmes, toujours ô combien actuelle, beaucoup de choses ont été dites et écrites ces derniers jours. Plus précisément sur notre antenne, ce sujet a donné lieu dans le passé à des documentaires, des témoignages, des tables-rondes, une journée spéciale après les événements de Cologne, jusqu’aux reportages récents des Pieds sur terre sur la question du consentement, etc.

 

Lors de nos réunions éditoriales, plusieurs options ont été envisagées.

Il nous a semblé que nous pouvions faire le choix d’une parole unique et singulière, forte, en l’occurrence celle de Christine Angot, et que les formats longs que propose notre chaîne permettaient un développement de sa pensée comme peu d’autres médias l’autorisent.

 

Cette émission n’avait donc pas de prétention sociologique, Christine Angot n’intervenait pas en tant qu’experte et n’a jamais été présentée comme telle. En revanche, les derniers événements ont bien démontré que l’enjeu de la prise de parole était central, que de trouver les mots pour dire ces violences et décrire les formes de la domination était difficile, d’où le choix de faire appel à un écrivain dont une part importante de l’œuvre est traversée par ces questions. Et il nous semble que c’est, dans ses propos, ses hésitations et ses silences, ce que les auditeurs ont pu entendre ce matin.

 

En vous remerciant pour votre écoute fidèle,

Partager sur...