Angèle (Grossiereté/vulgarité ?)

22/08/2019 9:43 France Bleu

Madame, je suis très surpris, et peut-être ne suis-je pas le seul, d'entendre plusieurs fois dans la journée le "tube" de la chanteuse Angèle "Balance ton quoi". Outre la vulgarité des paroles (chattes, te faire en… humhum [et dire que les journalistes ne cessent de parler de l'interruption du match Nancy-Metz pour "propos homophobes", on est en droit de s'interroger) et cette affirmation "Ouais j'passerai pas à la radio, parce mes mots sont pas très beaux". Et pourtant, "elle tourne", en boucle sur les ondes de France bleu Sud-Lorraine accompagnée lors d'une diffusion d'un commentaire très flatteur de la journaliste ("une fille qui oppose de la résistance au machisme ambiant, c'est beau " cela autoriserait donc la vulgarité ? Mais si c'est pour s'opposer au machisme, voila qui plaira à Marlène, n'est-ce pas, ou au moins ne déplaira pas, ce qui expliquerait l'autorisation de diffusion de propos grossiers sur une radio publique Encore une façon de creuser un peu plus la "fracture sociale". A son époque, NTM n'avait-il pas fait l'objet de censure ? Ah, ah, que c'est beau la tolérance…
Dans l'attente de votre réponse,
Cordialement,
MT

Voici la réponse du réponse du Directeur des programmes et de la musique de France Bleu :

Chère Madame, Cher Monsieur,

J’ai bien reçu votre courriel et je vous en remercie. La chanteuse Belge fait le procès du sexisme bien avant d’écrire une chanson vulgaire. Je comprends qu’en écoutant la chanson au 1er degré vous puissiez être choqué(e) par certains propos mais si vous écoutez de façon plus profonde vous vous apercevrez que la chanson, écrite par l’artiste, traite du sexisme et son titre fait référence au mouvement #BalanceTonPorc.

Dans le clip réalisé par Charlotte Abramow dans lequel Pierre Niney joue un « élève » de « l’Anti-Sexism Academy », on y rappelle notamment que, quand une femme dit « non », il n’y a aucune ambiguïté, c’est bien non. Par conséquent Angèle, qui par ailleurs joue à guichets fermé dans l’immense Accor Hotel Arena, lutte avec fermeté contre le sexisme.

Cette chanson a d’ailleurs été reprise par les Molem Sisters afin de lutter contre l’islamophobie. Certes elle le fait dans un langage un peu cru mais qui a le mérite d’être aussi compris par les populations les plus jeunes.

Je vous remercie pour votre intervention qui nous rappelle à notre devoir de vigilance dans les contenus que nous diffusons et je vous souhaite une bonne journée.

Bien cordialement

 

Partager sur...