Angliscismes très mal prononcés

Valerie Nuguet 12/09/2018 8:17 France Info

A plusieurs reprises je viens d'entendre votre journaliste puis le correspondant employer le mot "low-cost" pour évoquer certaines compagnies de transport. Déjà, l'emploi de ce mot n'est pas forcément judicieux quand on a l'équivalent français (bas coût, pas plus long à dire…!). Admettons vous souhaitiez absolument employer le terme anglais, de grâce arrêtez de le prononcer "lô côst" car cela devient ridicule, nos amis anglophones doivent hurler de rire. Le premier o, celui de low est bien un ô comme dans "faux". En revanche, le deuxième o, celui de cost est un o ouvert, comme dans "porte". Prononcer cost comme vos journalistes le font, c'est parler de côte basse, et non de bas coût. Et cela arrache les oreilles. Merci.