Apologie de l’école privée

Sandrine MAZUEL 01/09/2015 17:22 France Culture

Bonjour,

J'ai été, ainsi que des collègues, outrée par le reportage d'Hakim Kasmi sur le collège privé de Rennes.

En résumé : le privé pratique la pédagogie différenciée, remet sur le droit chemin des élèves "différents" et inadaptés au public, favorise un dialogue inter-religieux impossible ailleurs.

Très bien, bravo à lui. Mais ce qui me dérange c'est que cela sous entend très fortement que les collèges publics sont incapables de ce genre de "prouesses". Ce qui est tout simplement FAUX.

Ce reportage ne fait que renforcer les clichés entendus moultes fois sur le privé et le public et qui rendent compte davantage des fantasmes de parents que la réalité.

Diffuser ce type de reportage le jour de la rentrée est franchement "gonflé" !

Sandrine MAZUEL -Enseignante à l'école de la République dans l'Ouest de la France.

 

Vous avez tout-à-fait le droit de ne pas être d’accord avec les propos tenus dans le reportage d’Hakim Kasmi; mais de quel droit s’interdirait-on de faire un reportage sur l’enseignement privé et d’écouter les arguments, même si vous ne les partagez pas? Notre rôle de journaliste – qui plus est dans le service public – est de donner la parole à toutes les opinions. D’autre part, France Culture a diffusé ce même jour d’autres sujets sur l’enseignement public. Censurer la parole de ceux avec qui on n’est pas d’accord s’apparente à un régime totalitaire…

Partager sur...