Apologie de la torture ?

Aude Vidal 31/05/2016 9:55 France Culture

Bonjour.

Entendu ce matin l'opinion d'une mère de victime du 13 novembre qui enjoignait les autorités à "secouer" le terroriste responsable de la mort de sa fille. Sans juger les raisons qui peuvent pousser quelqu'un à souhaiter le rétablissement de la torture, il me semble grave de relayer de tels propos sans un commentaire. D'autant plus grave que la tentation d'une justice d'exception pour punir ou prévenir les actes de terrorisme se fait entendre un peu partout et qu'il faut offrir des contrepoints à chaque fois qu'elle resurgit plutôt que de nous laisser avec cette seule parole très (trop) touchante mais dénuée de recul.

C'est la manière habituelle de traiter les victimes (les victimes consensuelles) : les histoires sont fortes, les personnes émues et cela fait peut être un beau spectacle mais la confrontation avec des notions froides comme les droits humains manque trop souvent.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...