Arrêtez la propagande pour les radars automatiques.

Phil 04/11/2015 16:15 France Inter

J'insiste.

Ce matin au 7-9 Dominique Seux vante encore
une fois les soi-disants bienfaits des radars automatiques pour la sécurité routière. Encore
une fois, il ne fait pas la distinction entre conséquence et corrélation.

Je paraphrase l’idée générale de sa chronique: “Depuis qu’il y a plus de radars, les automobilistes roulent plus
lentement et donc c'est grâce aux radars qu'il y a moins de morts sur les routes.” Ceci n’est qu’une
corrélation qui, en outre, ne semble plus tout à fait valide puisque les
derniers chiffres ont tendance à stagner. En Allemagne où on peut parfois rouler
(beaucoup) plus vite (même à 100km/h sur les nationales), il y a beaucoup moins
de morts sur les routes. En Angleterre où on doit rouler un peu moins vite
qu’en France, il y a beaucoup moins de morts sur les routes. Entre la Belgique
et les Pays-Bas, vous avez des limitations de vitesse assez proches, une forte
urbanisation, des radars… et pourtant, il y a beaucoup moins d’accidents
mortels aux Pays-Bas. La vitesse n’est donc pas le facteur premier.

Parmi les facteurs ayant réellement
contribué à réduire le nombre de morts sur les routes, il y a la ceinture de
sécurité à l’avant et à l’arrière, les voitures avec des structures permettant
d’amortir les chocs et de protéger les passagers, les diverses aides
électroniques (ABS etc…), les airbags; le permis à points a aussi dû jouer un
rôle; en ce qui concerne les routes, il y a la transformation des carrefours
accidentogènes par des ronds-points, la suppression des passages à niveau, le
transfert de la circulation des nationales vers les autoroutes, la
constructions de périphériques, et j’en passe.Tout ça, ça coûte mais ne fait pas rentrer des sous.

Le radar lorsqu’il vise à sanctionner les
petits excès de vitesse dans des zones inhabitées n’est qu’une minable pompe à
fric. Quand on
entend les sommes folles que ce système continue à engranger, sans parvenir à
faire descendre le nombre de morts, la conclusion ne peut qu’être que les
radars ne servent plus qu’à renflouer les caisses de l’Etat.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Nous souhaitons être en mesure de vous satisfaire au mieux, tout en précisant qu’il nous est impossible de répondre personnellement aux 150 à 200 contributions que vous nous adressez chaque semaine sur le site mediateur.radiofrance.fr , sur Facebook « Médiateur des antennes », sur Twitter « @mediateurRF » ou par mailmediateur@radiofrance.com . Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire à destination de tous les responsables des antennes de Radio France.

Merci de votre fidélité à nos antennes.

Bruno DENAES, médiateur des antennes de Radio France.

Partager sur...