Pourquoi autant d’extraits des discours de Marine Le Pen dans les journaux aux heures de grande écoute ?

Bernadette CALMETTES 01/03/2017 10:50 France Inter

Bonjour,
Je suis vraiment désolée ou déçue... En ce moment, c'est pratiquement toujours des extraits des discours de Marine Le Pen que France Inter nous "impose" dans ses journaux, aux heures de grande écoute (6 h 30, 7 h, (peut-être 8 h), 13 h, 18 h, 19 h, 23 h...)
Entre hier soir 18 ou 19 h (je ne me souviens plus) et ce matin 7 h, dans les 3 ou 4 journaux, on nous a "imposé" : un extrait de son discours au salon de l'agriculture et 2 fois sa réaction concernant la demande de levée de son immunité parlementaire européenne pour la diffusion des photos (la loi est la loi et on s'en fout de ses réactions !!!).
Il y a plein d'autres candidats à l'élection présidentielle, mais c'est bizarre... quand on parle d'eux, c'est le plus souvent pour faire ressortir la petite phrase qui les discrédite. Je reconnais que certains journalistes font correctement leur travail en relatant le sens de leurs propos. Mais on ne passe que très rarement des extraits de leurs discours dans les journaux, aux heures de grande écoute... De ce fait, leur parole reste inaudible si on n'a pas la chance de pouvoir aller les entendre.
Je ne parle pas des émissions et des chroniques qui sont souvent de très bonne qualité et qui distribuent bien la parole !
Je n'écoute que France Inter et j'apprécie beaucoup presque toutes les émissions.
Les journalistes font bien leur travail. Dommage que dans les journaux, France Inter tombe dans le piège du "buzz" soi-disant informatif, certainement pour une question d'audience !!! De ce fait, on passe à côté des infos importantes et de qualité et on nous "fourgue" des infos souvent anxiogènes et qui le plus souvent restent très anecdotiques.
Respectueusement

Je profite de votre message pour répondre aux nombreux auditeurs qui nous interpellent à propos de la présence qu’ils jugent trop importantes du Front National sur nos antennes. Nous devons nous conformer aux règles du temps de parole, lié à l’importance des partis dans le paysage politique; le FN est crédité d’un grand nombre d’intentions de vote. J’ai d’ailleurs devant les yeux un mail du CSA daté de ce matin qui nous interpelle sur un constat de « sous-représentation » de Marine Le Pen sur nos antennes. Les paroles du Front National vous choquent peut-être, mais, objectivement et démocratiquement, elles doivent être diffusées selon les règles de l’équité.

Partager sur...