B. Le Roux ?

Michel Talarmin 31/03/2017 14:14 Radio France

Bonjour,

Je reviens vers vous une nouvelle fois, suite à des informations ce matin vers 7 heures sur vos ondes. Toujours Haro sur F. Fillon, son épouse..., à plusieurs reprises, mais juste "une ligne" sur Bruno Le Roux et les emplois de ses filles alors mineures. Ouest France est un peu plus "bavard" : "Emplois de ses filles à l’Assemblée. Le Roux a été entendu par les enquêteurs".
Toujours ce deux poids, deux mesures à peine digne d'une radio/station nationale, radio qui affiche ouvertement ses tendances politiques là où elle devrait afficher la plus grande neutralité. Comme déjà écrit, c'est de la propagande, inadmissible, surtout quand impôts et redevance servent en partie à la financer.
Cordiales salutations
Michel Talarmin

Non, il ne s’agit pas de propagande – nous ne sommes pas une radio d’Etat -, mais simplement de ce que nous appelons la hiérarchie de l’information. Vous allez le comprendre aisément. Confrontés à une multitude d’informations, les journalistes doivent en permanence faire des choix dans le traitement de l’actualité. Entre une information qui concerne un candidat à la présidentielle et celle à propos d’un ministre démissionnaire, il est évident que c’est la première qui est la plus importante. Dans quelques semaines, les Français choisiront leur président. Autant qu’ils soient informés au mieux des différents candidats et de leur situation… Il en est de même avec les affaires touchant Marine Le Pen.

Ce serait de la propagande si les informations étaient fausses ou manipulées. Ce qui n’est pas le cas. Nous ferions de même avec n’importe quel autre candidat ou homme politique.

Enfin, vous ne pouvez pas comparer avec la presse écrite qui dispose de plus de place pour aborder un plus grand nombre de sujets.

Partager sur...