Bashar El Assad

François Cheverry 09/12/2016 17:22 Radio France

Encore, encore, encore...
Bashar, le tyran, le diable, l'assassin...
Aucune subjectivité de vos reporters.
Allez voir les Syriens. la grande majorité vous dira que Bashar a sauvé la Syrie et son peuple, qu'il n'est pas un despote, qu'il n'a pas utilisé les armes chimiques.
Ces gens sont sur place. Ils savent de quoi ils parlent.
Subjectivité à pleurer. Ce n'est pas du journalisme!

Les Syriens à qui vous faites allusion doivent être très proches du pouvoir pour affirmer que Bashar El-Assad n’a pas utilisé d’armes chimiques, qu’il ne pratique pas les arrestations arbitraires d’opposants, qu’il ne pratique pas la torture, qu’il ne réprime pas dans le sang les manifestations contre son régime, que la presse syrienne est libre, etc, etc. Autant de faits prouvés par de multiples enquêtes internationales, dont celles de l’ONU. Nous sommes dans la différence entre le journalisme et le militantisme.

Partager sur...