calculs statistiques

Nathalie Faure 24/01/2017 9:40 France Culture

Bonjour,
Pourrait-on m'expliquer les calculs statistiques sur lesquels M.Stéphane Robert s'est fondé pour affirmer dans le journal de 18h du lundi 23 janvier s'agissant du décompte des voix lors de la primaire socialiste :"statistiquement il est complètement impossible d'avoir une répartition des 350000 électeurs supplémentaires dans les exactes proportions de ce qui a été déjà décompté". Mes calculs me prouvent que pour un échantillon de cette taille (350000) il est probable à 95% que la différence entre la fréquence calculée sur l'échantillon et la proportion déjà connue sur la population soit inférieure à 0,0016 soit même pas deux dixièmes de point...
Il ne me paraît donc pas "étrange" qu'avec 350 000 électeurs supplémentaires supposés, les pourcentages des voix soient si ce n'est "exactement" les mêmes tout au moins extrèmement voisins et toute polémique me paraît déplacée.
Merci pour vos éclaircissements.
N.F
P.S je ne suis pas membre du PS, ni même "sympathisante", mais lasse d'entendre asséner des vérités mathématiques sans en donner aucune preuve, même sur France Culture.

France Culture n’est pas le seul média à s’étonner de ces chiffres et des difficultés à obtenir des informations exactes. Tous les observateurs et spécialistes s’interrogent. Une fois encore, le manque de transparence ou le désir de dissimuler conduisent à des doutes bien légitimes.

Partager sur...