QUEL CANDIDAT POUR L’ELECTEUR DE DROITE MOYEN ?

DENIS BRAVET 28/02/2017 15:22 France Inter

Bonjour Monsieur,

C'est la première fois que je prends la plume pour m'exprimer, mais la situation actuelle est inquiétante.
La diabolisation actuelle de F.Fillon enlève à toute une frange de l'électorat de droite, dont je fais partie, une solution politique satisfaisante à leurs yeux.
C'est ce que j'appelle le nouveau Ni Ni cornélien: voulons nous un nouveau quinquennat "mou" avec le statu quo politique "macron hollandiste" qui engendre aujourd'hui près de 6 millions de pauvres, ou voulons nous prendre le risque de la rupture avec Marine Le Pen ?
Je crois que le choix de l'intelligentsia parisienne de "virer" Fillon représente une responsabilité historique et que le risque de faire basculer une bonne partie de l'électorat de droite traditionnel vers la tentation frontiste augmente jour après jour...
Avis aux "bien pensants"....Patrick Cohen, Charline etc...,

La sincérité qui se dégage de votre message m’incite à vous apporter une réponse. Notamment lorsque vous parlez du « choix de l’intelligentsia parisienne de « virer » Fillon ». Je vais également être sincère avec vous: non, l’intelligentsia, comme vous dites – d’autres disent les médias, les juges, etc -, ne s’est pas liguée contre François Fillon. C’est le candidat LR, lui-même, qui s’est mis en difficulté en ayant des pratiques pas très éthiques – contrairement à ce qu’il prône -, en usant vraisemblablement de l’argent public ou de son mandat. La presse, les juges n’y sont pour rien, si ce n’est de faire leur travail dans une démocratie. D’autres hommes politiques de droite comme de gauche – aux attitudes condamnables – ont déjà vécu la même situation: DSK, Cahuzac, Thévenoud, Le Pen, etc. Que cela perturbe la campagne présidentielle, c’est indéniable; cependant, encore une fois, que le coupable ne soit pas le messager qui informe, mais celui qui a fauté! Contrairement à de nombreux voisins européens très stricts avec la morale et l’éthique politique, les Français apparaissent comme étant sur une autre planète démocratique avec leur laxisme à l’égard de pratiques inimaginables ailleurs…

Partager sur...