Carine BECARD

Martine COZIC 27/04/2018 13:46 France Inter

Bonjour,
Je suis une auditrice de France Inter depuis toujours, soit 58 ans.
Ce que je recherche sur cette onde, est un ton, un esprit "service public".
Toutefois, certains chroniqueurs ne se sentent pas obligés de rester objectif et déversent des absurdités indignes et tendancieuses.
Ainsi, aujourd’hui, Carine Bécard s'est montrée plus que très subjective, frisant la diffamation.
Ses convictions devraient rester dans l'ordre de sa sphère privée. L'attaque incroyablement mensongère contre François Ruffin est abracadabrantesque.
Merci de votre attention et, surtout, des suites que vous saurez donner à ma remarque.
Cordialement

Carine Bécard était mon invitée dans le Rendez-vous mensuel du médiateur de ce vendredi:

Les portraits politiques de Carine Bécard / France Inter, média global ?

 

Elle a répondu aux critiques qui lui ont été adressées – parfois très violentes, voire insultantes et sexistes – et a expliqué comment elle préparait les portraits, une forme d’écriture complexe qui exige une bonne documentation, une bonne connaissance de la personne et un style personnel. En tant que médiateur, je confirme d’ailleurs qu’elle n’a fait que son travail de journaliste, exigeant, sérieux et non complaisant. D’ailleurs, François Ruffin ne s’est pas offusqué de ce portrait et y a répondu sans agressivité. Le portrait est une façon journalistique de lancer l’entretien avec l’invité et de le faire réagir. Une méthode somme toute banale…

Partager sur...