Casseurs

gilles collas 20/06/2016 14:10 France Culture

Bonjour
serait-il possible de ne pas utiliser le mot Casseurs pour désigner les personnes interpellées dans les manifestations? Sur France Culture, cette condamnation par le vocabulaire des manifestants raflés par la police, avant même qu'ils soient jugés, est insupportable.
Merci

Vous avez raison; il faudrait parler de « casseurs présumés », tant qu’un jugement n’est pas prononcé. Je le signale aux rédactions. En revanche, je conteste l’emploi du mot « raflé », qui rappelle des actes racistes inqualifiables, alors qu’il s’agit d’arrestations dans le cadre de violences avérées.

Partager sur...