C’est dans ma tête. L’abstention : copie à revoir de toute urgence

Camille Paquelin 18/04/2017 13:01 Radio France

Bonjour,

Je viens d'avoir le déplaisir d'écouter l'émission de Claude Halmos sur l'abstention. Je ne sais pas ce qu'il m'a le plus atterrée :
- Le discours culpabilisant qu'elle a cherché à diffuser, en comparant le geste des abstentionnistes aux tentatives de suicide d'adolescents mal dans leur peau ?
- La pseudo-utilisation d'un mélange de psychologie et de sciences sociales pour expliquer de manière ridiculement lapidaire pourquoi les abstentionnistes agissent ainsi (notons que c'est un manque de respect pour tous les individus, et j'en fais partie, qui se battent au quotidien pour que les sciences sociales ne soient pas décrédibilisées de cette façon)
- Son avis à la fin, déclamé comme si c'était l'unique évidence : L'abstention n'est pas une solution, bien sûr qu'il faut aller voter, ne pas agir c'est vraiment très mal. Quitte à manipuler les sciences sociales, le minimum aurait été de feinter la reconnaissance de visions alternatives à la sienne.

Certes, pas de dérapage sexiste, raciste, discriminatoire ou autres. Certes, pas d'illégalité. Mais une chronique qui, en traitant l'abstention sous l'angle mille fois abordé du geste anti-citoyen, referme le débat sur cette forme de participation (car oui, c'en est une) et nie tous les travaux (véritablement) sociologiques effectués depuis des années sur ce sujet. En somme, une chronique poussiéreuse et inutile.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...