Choix des pubs

Brigitte Renaud 28/06/2016 8:13 France Inter

Cher Monsieur

La publicité est non seulement insupportable ( expression d'un enjouement exagéré et factice comme il se doit, niveau de son intrusif comme il se doit, discours dépourvu de réelle information...), mais ce qui est plus gênant elle nous fait perdre le fil de l'émission en cours, puisque nous coupons le son, voire même je me bouche les oreilles en chantant !!!! et... je finis par quitter cette radio (naguère on aurait dit "éteindre le poste" !).

Je comprends probablement vos problèmes de budget, mais le groupe radio france pourrait-il éviter par exemple les "réclames" du CIC, notamment quand leur offre promotionnelle d'offrir 160€ aux bachelier qui ont décroché la mention Très Bien, reflète des façons de penser non adaptées, et fait l'apologie d'un supposé "mérite" en "triant" les clients "doués" susceptibles de bien gagner leur vie si cette 'mention très bien" accompli ses promesses... Beurk ... Donner de l'argent aux lycéens qui entrent bien dans le moule... franchement c'est pathétique.

Merci donc, de bien vouloir mettre en discussion le type de "réclames" que vous (radio france - france inter) nous imposez.

Bien à vous, courtoisement

Madame Renaud

Comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, la publicité est indispensable au rééquilibrage du budget de Radio France et au maintien de la qualité de ses programmes. Quant aux messages publicitaires, on aime ou on n’aime pas, mais la Régie publicitaire ne peut refuser que des messages contraires à la loi. Ou entrant en conflit avec la rédaction: lors d’un crash aérien ou d’un accident ferroviaire, les rédactions peuvent, de leur propre chef, retirer la diffusion d’une publicité pour une compagnie aérienne ou la SNCF. A Radio France, les antennes seront toujours plus « fortes » que les publicités, autrement dit aucune société n’a son mot à dire sur le contenu éditorial: une porte étanche existe entre la publicité et le contenu des antennes.

Partager sur...