le choix des intervenants lors de la matinale la dernière semaine avant le vote

ANNE Lagier Sordello 21/04/2017 14:22 Radio France

Bonjour,
je vous écoute quotidiennement et je suis très surprise par le choix des intervenants des "dernières réflexions avant le vote". Les considérations de l'invité de ce matin étaient calamiteuse et inactuelles. un festival de jugements privés. Guillaume Erner l'a repris à plusieurs fois, sans succès. Pourquoi inviter Alain Finkielkraut, également producteur à France Culture, et tellement situable que ces avis étaient attendus et n'apportaient pas d'éclairage nouveau ? J'aurais apprécié aussi que Sylvie Brunel soit mieux introduite pour que l'auditeur comprenne mieux d'où elle parle. Heureusement, les chroniqueurs sont à la hauteur des enjeux de cette semaine si particulière. J'espère que le prochain invité sera plus sagace. Autre étonnement, la somme des ses invités fait vraiment pencher la balance à droite, ce qui est regrettable par égard au pluralisme d'opinion.

La directrice de France Culture vous répond :

Bonjour

Permettez-moi seulement de revenir sur votre appréciation quant au pluralisme : Le lundi et le vendredi penchaient plutôt à gauche, me semble-t-il, même si ce sont les sensibilités qui ont été privilégiées dans les choix et non les votes, que nous ignorons – ces personnalités n’étant évidemment soutiens d’aucun candidat. Jacques-Alain Miller était inclassable. Je peux tout à fait comprendre que vous n’ayez pas été convaincue par toutes et tous, mais sur la question de l’équité ou de l’équilibre, je crois que la mission était remplie.

Merci pour votre écoute

Sandrine Treiner

Partager sur...