chronique du sexisme ordinaire

Muriel Triqueneaux 29/11/2016 14:48 France Info

Bonjour,

Dimanche (27.11.2016), fin de matinée, j’écoute France info. Fin du journal, la page des sports. Où j’apprends que la skieuse Tessa Worley a remporté sa première victoire en Coupe du monde depuis près de trois ans en s’adjugeant le slalom géant de Killington. La classe !

J’apprends aussi qu’elle a manifestement un petit gabarit, d’où son surnom de « la puce ». Pourquoi pas. Ça a probablement un lien direct avec la façon dont elle skie.

Par contre, je me serais parfaitement passée du commentaire sur son physique, du style « et en plus elle est jolie ». Non ??? Si !!! Et qu’est-ce qu’on en a à f….e, en fait ???

Et pourquoi n’ai-je eu droit à aucun commentaire ensuite sur le physique de la bonne vingtaine de sportifs masculins mentionnés après ? Ils sont comment physiquement, eux ? Dois-je en déduire qu’ils sont tous moches ? Parce que franchement, c’est essentiel de le savoir, non ?

Cerise sur le gâteau : le commentaire était fait… par une femme !!

Alors ma demande est la suivante : que le service public ne contribue pas à nourir ce sexisme ordinaire…

Merci d’avance,

Cordialement,

Muriel Triqueneaux

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...