Chronique Thomas Legrand

28/03/2019 17:10 France Inter

Monsieur,
J'apprécie habituellement votre propos. Cependant, ce matin dans votre propos sur l'intervention d'Emmanuel Macron à propos de la dame de Nice, il me semble que vous faites exactement la même chose que ce que vous lui reprochez : donner des leçons de bien pensence au "bon peuple". Et, dans le même temps, vous racourcissez la phrase prononcée par le président au jeune chômeur. A quelle fin ?
Je ne pense pas que votre propos serve la profession de journaliste.
Je n'ai pas réussi, je ne suis rien, je peux être croisée dans une gare et je ne me sens pas outrée de n'être rien. Parce que je suis tout de même moi, pas si mal.
Cordialement,

Chères auditrices, Chers auditeurs,

 

Vous avez été nombreux à réagir à l’édito politique de Thomas Legrand « La leçon de vie (et de sens) d’Emmanuel Macron à Geneviève Legay » de mardi 26 mars.

Nous lui avons donc demandé de vous adresser une réponse en vidéo :

“La leçon de vie (et de sens) d’Emmanuel Macron à Geneviève Legay” , retour sur l’édito politique de Thomas Legrand

Partager sur...