Comment dire ?

Richard FAVIER 03/03/2017 14:38 France Inter

Bonjour,
Une sorte de "mode" actuelle pousse de plus en plus de gens à dire, par exemple : "un des plus beau cheval" et cette tournure me fait un peu mal aux oreilles. Sans être un puriste de notre belle langue française, il est des moments où je ne peux m'empêcher de réagir d'où ce message.
Dans l'exemple que je prends (et je viens d'en avoir deux coup sur coup, et bien réels, à la fin du " téléphone sonne" et dans le flash infos qui a suivi), certes, on ne désigne qu'un cheval, mais on le choisit parmi les plus beaux... et on peut, me semble-t-il, demander à des journalistes de véhiculer un usage aussi correct que possible de notre langue. Je précise que dans "le téléphone sonne", c'est un des invités qui, selon moi, a commis cette erreur. Et là, on n'y peut pas grand chose à part essayer de rétablir l'usage de la bonne formule, pour tout le monde y compris les médecins.
Et, moi qui vous écris ces quelques lignes, j'ai toujours un doute quand je dois dire : "une dizaine de membres a/ont participé à la réunion". Votre réponse me sera d'un grand secours et je vous en remercie par avance.

Bien cordialement,

Richard Favier
GAP

Je suis d’accord avec vous; ces fautes de français sont dures aux oreilles. Mais il est difficile de reprendre en direct un invité qui commet ce type de faute.

A propos de votre question, nous devrions dire « une dizaine de membres ont participé à la réunion ». Il s’agit d’un nombre. Mais ce n’est pas toujours aussi simple. Dans certain cas, cela dépend de la nuance apportée. C’est ce que l’on appelle une syllepse. Par exemple, on dira plutôt: « La centaine d’individus a hurlé », parce qu’il s’agit d’un ensemble. Autre exemple: « une majorité d’électeurs s’est rendue aux urnes ce matin », mais « la majorité des électeurs ont voté à droite ». Les difficultés de la langue française…

Partager sur...