Commentaires des auditeurs – Les Matins

Sylvie LEXA 29/03/2016 10:07 France Culture

Quel
dommage que Les Matins, en ne rétablissant pas les commentaires des auditeurs,
nous privent d’un espace de débat et d’ouverture ! Quel dommage que le
nouveau site de FC soit à cet égard en régression par rapport à l’ancien site
sur lequel cette fonctionnalité était présente. Je me suis déjà exprimée sur ce
sujet et j’ai envoyé deux messages en utilisant l’adresse de contact de l’émission
obtenu ne cliquant sur la petite enveloppe, mais je n’ai jamais obtenu de
réponse. Chaque fois que le médiateur recommande aux auditeurs de contacter une
émission, et plus particulièrement Les Matins, par ce moyen, je me demande si certains
auditeurs reçoivent une réponse ?
Mais même dans le cas ou le producteur de l’émission daignerait répondre à
chaque message individuel d’auditeurs, cela ne permet pas pour l’ensemble des
auditeurs de retrouver chaque jour les commentaires des autres auditeurs qui
étaient souvent très intéressants ou apportaient des précisions sur les débats
en cours. Il ne s’agit pas spécialement de critiquer tel ou tel chroniqueur ou
invité, en ce qui me concerne j’aimerais pouvoir poster des commentaires
souvent positifs, ou simplement constructifs, qui puissent être lus par les
autres auditeurs, et sentir qu’une communauté d’auditeurs existe, ce qui me
semble la moindre des choses sur une radio de service public de ce niveau.
C’est d’autant plus surprenant que tous les journaux en ligne et la plupart des
radios de qualité en France et en Europe (j’écoute aussi des radios
étrangères), proposent à leurs auditeurs d’intervenir dans des forums.

Donc
vraiment dommage si la fonctionnalité des commentaires sur le site de l’émission
Les Matins de revient pas ….. en dehors des « réseaux sociaux » bien
sûr auxquels je n’adhère pas et que FC ne me fera pas rejoindre contrainte et
forcée….

Et puisque
Les Matins ne répondent pas à mes messages, j’espère, Monsieur le Médiateur,
que vous pourrez publier mon message dans votre chronique.