Comparaison scandaleuse le vendredi 4 mars, vers 18h15, dans l’émission de M.Demorand

Bastien MARCHINA 04/03/2016 17:11 France Inter

J'écoutais ce soir l'émission de M.Demorand, que je trouve en général très bien faite.

L'invité de M.Demorand, M. Régis Le Sommier, venu parler de DAESH, s'est livré à une comparaison scandaleuse et à la limite de la diffamation. Lorsque l'animateur lui demanda comment il voyait l'avenir de DAESH, M. Le Sommier ne trouva pas meilleur exemple que ... le Parti Bolchévique, affirmant que, de groupe marginal dont "personne ne voulait" en Russie, il était parvenu à couvrir "la moitié du monde durant 70 ans" avec des méthodes de terreur, de violence, etc.

Comparer le parti bolchévique en temps que tel avec DAESH est déjà un choix tendancieux. Quoi qu'on pense de l'Union Soviétique par ailleurs, les projets de société portés par ces deux structures étaient radicalement différents. DAESH ressemble le plus à l'Arabie Saoudite, qui n'a rien à voir avec les états s'étant réclamé du socialisme et du communisme au XXè siècle, a part peut être dans la virulence de la répression, quoi que le droit soviétique, hors terreur stalinienne bien sur, était certainement beaucoup plus proche du notre que la sinistre parodie d'ancien régime qui écrase le royaume saoudien.

Mais en assimilant DAESH au parti bolchévique, puis le parti bolchévique à l'ensemble du mouvement communiste international, c'est au mouvement ouvrier dans son ensemble que M.Le Sommier adresse une injure insupportable.

Ne serait-ce qu'en France, les combats des communistes, pour les congés payés, dans la résistance à l'occupant nazi, pour mettre en place la sécurité sociale ou même les accords de Grenelle et le programme commun seraient donc l’œuvre de militants organisés dans une structure digne de DAESH?

Les propos tenus par M. Le Sommier sont certes de sa responsabilité. J'aurais toutefois aimé voir M.Demorand le critiquer pour cette comparaison odieuse et dangereuse.

Voici la réponse de Nicolas Demorand :

"Monsieur,

Cette comparaison trouve sa
source chez Olivier Roy, l’un des meilleurs spécialistes de l’islam politique
en France. Olivier Roy compare les djihadistes d’aujourd’hui aux
« gauchistes » d’hier, dans toutes leurs déclinaisons post-68 :
maoïstes, communistes, trotskystes, etc. Je vous recommande de lire tout ce
qu’il écrit à ce sujet : c’est passionnant.

 

Le fond de cette comparaison
n’est pas de dire : Etats islamique = Parti communiste. Olivier Roy
indique simplement par-là que dans les années 70, pour ne citer qu’elles, il y
avait de nombreuses idéologies politiques à embrasser. Aujourd’hui, ce n’est
plus le cas.

Comme cette comparaison a fait
l’objet de nombreux articles et qu’Olivier Roy l’a longuement décrite dans mon
émission, je pensais qu’elle ne méritait pas d’être à nouveau explicitée. Si
vous avez été choqué, je m’en excuse évidemment et ferai désormais l’effort de
sans cesse rappeler d’où vient cette analyse.

Cordialement,

ND"

Partager sur...