Compassion et information

Robert NICOL 06/06/2018 14:45 France Info

Bonjour,
Parfaitement d'accord avec Jean-Paul Chapon, je me suis étonné de la relation du procès de Melina Boughedir.
S'il est parfaitement légitime (et informatif) de donner la parole à ses avocats, nous en dresser un portrait compassionnel n'est pas du ressort de l'information. Évidemment, nous ne saurions être indifférents au désarroi d'une toute petite fille (qu'elle ait les cheveux blonds et bouclés ou pas : "Toute la science du monde ne vaut pas les larmes des enfants" -Dostoïevski-), la réalité, brutale, factuelle, cruelle peut-être, du procès et de son verdict n'était pas là. D'une manière très générale on pourrait dire avec froideur : Malheur aux vaincus ! Des soldats coupables de crimes de guerre d'une armée responsables d'ignominies, une fois prisonniers, désarmés, mal nourris quelque temps défilant les mains sur la tête pourraient susciter notre pitié ; si l'état islamique (sic.) était encore maître de Mossoul pas encore reprise par les forces gouvernementales, un portrait de Melina Boughedir serait sans doute bien différent... Je ne défendrai pas, a priori, la justice irakienne ; si un procès en appel a lieu, nous attendrons des journalistes qu'ils nous en expliquent, dans la mesure de leur liberté d'investigation en pareille circonstance..., les attendus.
Cordialement

Bonjour,

Soyez à l’écoute du Rendez-vous du médiateur samedi à 11h51 et 13h24 sur franceinfo : le médiateur en parlera avec son invitée.

Partager sur...