Compétences

Carole JOUASSET 02/04/2016 9:39 France Culture

Bonjour,

Je viens de sursauter en entendant un invité de Dominique Rousset citer les "aides à la personne" comme exemple d'emplois peu qualifiés. J'avais entendu un propos de ce genre dans l'émission de Philippe Meyer un dimanche matin il y a quelques semaines.

Quatre de mes proches vivent en maison de retraite, que je fréquente donc depuis plusieurs années. Il faut n'avoir jamais accompagné quiconque dans ces lieux pour s'imaginer que les soins des personnes dépendantes sont un travail peu qualifié. Mal payé oui ; féminin aussi ; mais quand ces salariées sont "peu qualifiées", les personnes dépendantes sont en souffrance, voire subissent de la maltraitance (qui n'est pas toujours volontaire, il s'en faut).

Oui, les économistes sont très qualifiés. Non, ils ne connaissent pas les compétences relationnelles indispensables pour que leurs parents soient bien soignés. Laisseraient-ils, par hasard, à leurs femmes l'accompagnement des plus vieux ? Elles sont tellement plus sensibles et capables de s'occuper des vieux ! (ça, c'est du second degré).

Des robots pourront faire beaucoup de choses. Donner de l'attention, des soins adaptés, de l'écoute intelligente, ils ne le feront pas. Ou alors, ce jour-là, nos experts économistes feropnt l'amour avec des robots.  

Bien sincèrement,

Carole Jouasset