Connaissance du sujet: droit du travail

Jacques EPAILLARD 07/03/2016 19:23 France Inter

Bonjour, je viens à l'instant d'écouter le Téléphone Sonne:

Réforme du code du travail, qu'en disent les futurs salariés ?

Je suis étonné que vous n'ayez pas invité un juriste sur le droit du travail ou de consulter le droit travail pour les nuls.

1 exemple:

Laissé dire qu'un chef d'entreprise se plaint  les périodes d'essais ne sont que de 2 mois donc trop courtes sans relever cette ineptie, cela frise la complaisance.

Je pense que pour un sujet aussi important, il serait bon d'être précis, car il en va de notre santé intellectuelle, physique et familliale.

Remarquer M Gataz n'aura pas de contradicteur demain sur votre chaine...

Merci de m'avoir lu.

Chômeur de + 50 ans et "travailleur" handicapé.

Bien à vous.

 

 

Voici la réponse de Nicolas Demorand : 

"Monsieur,

Merci pour votre écoute
attentive et critique.

Nous avons consacré un Téléphone
sonne complet le 22/02/16 aux aspects techniques et juridiques de cette loi,
notamment le volet flexibilisation du marché du travail. Peut-être l’avez-vous
manqué. L’émission fut complète, technique, parfois ardue, mais toujours
précise et argumentée.

Hier soir, comme il ne
s’agissait pas de refaire la même émission qu’il y a une dizaine de jours, la
parole était aux futurs salariés, étudiante et jeune actif, opposés sur leur
lecture du projet de loi. C’est dans ce cadre qu’un AUDITEUR, entrepreneur, a
téléphoné pour témoigner de son rapport à l’embauche, aux CDD et CDI. Peut-être
qu’un juriste en plateau aurait pu lui offrir une consultation gratuite sur le
sujet. Peut-être que cet entrepreneur ne connaît pas lui-même les subtilités de
la loi. Son témoignage était marquant, malgré tout, parce qu’il permettait de
toucher du doigt le cœur du sujet : la peur d’embaucher, la peur de se
tromper de salarié, la peur de dépasser la barrière des 50 employés, etc.

Je partage pour le reste votre
attachement aux débats rigoureux et de qualité, oxygène de la démocratie. Nous
y travaillons tous les jours, en espérant modestement faire le mieux possible.

Cordialement,

ND"

Partager sur...