Coup d´état au Brésil

Augusto Patrini Menna Barreto Gomes 13/06/2016 10:32 France Culture

Mesdames, Messieurs,

En tant que citoyenne brésilienne, je voudrais dire que, malheureusement, le Brésil subit un coup d'état. Des politiciens corrompus, dénoncés à plusieurs reprises par des scandales de corruption et craignant d'être arrêtés en raisons d'enquêtes lancées par le gouvernement de notre Présidente, Dilma ROUSSEFF, ont pris le pouvoir illégitimement et l'ont mise à l'écart de son gouvernement, alors qu'elle a été élue démocratiquement par 54 millions d'électeurs. De plus, ils l'accusent de crimes qu'elle n'a pas commis.

Ils ont le soutien de la plupart de la presse brésilienne, qui est dirigée par des groupes privés et sont eux-mêmes impliqués dans des affaire d'évasion fiscale. Ces groupes favorisent le coup d'état, installent le chaos dans le pays et manipulent, à leur avantage, l'information afin d'échapper à une punition légale.

Je voudrais souligner que notre Présidente, Madame ROUSSEFF, est une personne honnête et n'a jamais été corrompue, tandis que Michel TEMER, l'usurpateur du Poste "Président intérimaire" est impliqué dans des scandales de corruption. Ceci est grave, inadmissible et en aucun cas ne mérite de reconnaître Michel TEMER comme notre Président.

Défendre Madame ROUSSEFF à ce moment crucial de l'histoire du Brésil, c'est défendre la démocratie elle-même ainsi que tous nos droits sociaux acquis au fils des ans.

Je vous demande de partager cette information avec tous vos lecteur et
amis et de nous aider à diffuser la vérité.

Je vous remercie d'avance.

Augusto Patrini Menna Barreto Gomes
journaliste et metre en Histoire Sociale (USP)

Le traitement de l’actualité brésilienne a fait l’objet d’un rendez-vous du Médiateur sur France Info

La complexe situation politique du Brésil

Partager sur...