Couper la parole…

Alain Mane 27/01/2017 15:55 Radio France

Bonjour! Mon intervention n'est pas à proprement parler relative à un programme précis, mais plutôt à une mode qui se développe dans les interviews / débats politiques, à savoir: ne pas hésiter à couper très souvent la parole à l'interviewé (c'est le cas en particulier de Jean-Michel Apathie). Cela part, je le comprends, d'une bonne intention, c'est à dire je pense, éviter au maximum la "langue de bois" du politique. L'intention est louable, mais le résultat, pour l'auditeur, est une cacophonie assez énervante, où on ne comprends pas toujours la question du journaliste, qui doit se répéter, et où le politique se répète aussi car il veut terminer sa phrase. On arrive donc à une espèce de brouhaha presque plus énervant qu'une "non-réponse" de l'interviewé. Il faudrait donc peut-être revoir un peu la "forme" de ce genre de débat.
Cordialement,
Alain Mane.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...