Coups de feu dans un lycée de Grasse : à quoi joue franceinfo ?

daniel ladurelle 17/03/2017 10:24 France Info

Bonjour
13h12 : une fusillade dans un lycée, "nous allons y revenir dans un instant" ...
les présentateurs insistent pour faire dire à des témoins des choses qu'ils n'ont pas vues (300m de distance), "il vous a regardé dans les yeux ? " ; ils parlent d'attentat, de victimeS, d'un "lourd armement" : Kalachnikov, arme de poing, arme blanche, gilet pare-balles, ... même une grenade. Ils parlent de complices ? interview de ministres, ... président de région, ...
Et ça tourne en boucle.
Dans quel but ? ne peuvent-ils pas attendre de vrais informations ?
14h16 : autorités :"il semble bien que ce soit un lycéen : on a une identité" . Alors, pourquoi il "semblerait" ?
14h20 : Il semblerait qu'il "était équipé d'explosif" ...
14h23 : le porte paroles du ministre de l'intérieur emploie aussi le conditionnel "des éléments peuvent nous faire penser qu'il y aurait des complices" ...

De Grasse que franceinfo traite l'information un peut plus sérieusement que minute.
Cordiales salutations.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...