Les Cows-boy et les Indiens de Radio France

Claude Défard 31/05/2016 14:10 Radio France

Un univers binaire ou tout doit se décliner en « Machin » contre « Chose », telle est la vision du monde des journalistes de Radio France, France Info toujours, France Inter souvent.
A croire qu’ils n’ont pas grandi depuis qu’ils se délectaient des aventures de cow-boys et d’Indiens.
- Cela donne « Le gouvernement » contre « La CGT », en ignorant que ce n'est pas un match, et qu’il y a derrière chaque option des citoyens qui font des choix pour des raisons complexes.
- Autres classiques : « Les écolos » (qui dénoncent la malbouffe ou la pollution) versus « Les consommateurs », qui veulent payer moins toujours moins cher ..."Les antinucléaires" contre "Les élus locaux" qui veulent des emplois.
- En ce moment, c'est le clou. « La CGT » " prend en otage" (puissent ceux qui emploient ce cliché passer quelques jours aux mains de ravisseurs !), prend en otage, donc, « Les automobilistes » et "Les usagers des trains".
Ne pourrait-on pas organiser un stage pour les journalistes de Radio France afin de les former à un B.a ba de la société : leur apprendre qu’un même Français est en même temps et successivement syndiqué, gréviste, automobiliste (et oui, il se déplace en voiture), consommateur (car il achète sa bouffe au Carrefour du coin) et usager des transports en commun . On y gagnerait assurément en acuité des analyses !

Vous avez évidemment raison: un Français peut appartenir à plusieurs « catégories ». Mais lorsque nous disons, par exemple, « les écolos contre les consommateurs », il s’agit d’un titre pouvant résumer une actualité. Et comme tout titre, il est réducteur: il se doit de résumer et d’attirer l’attention de l’auditeur. L’article, le reportage ou l’interview seront forcément plus explicites.

Partager sur...