Dangereux amalgames entre antisémitsime et antisionisme

06/06/2018 7:11 France Inter

Bonjour
Deux fois en une semaine que je bondis suite à votre traitement de l'information et que vous écris : journal de 8h ce jour 06 juin où un des journalistes fait un raccourci très dangereux entre la critique d'un Etat , le mouvement BDS d'une part et l'antisémitisme d'autre part en donnant la parole au bureau de vigilance contre l'antisémitisme et au Président du Crif .
Boycotter un état criminel et colonialiste qui ne respecte aucune convention , aucune résolution de l'ONU et occupe illégalement un territoire , ce n'est pas s'en prendre à une religion . C'est un mouvement citoyen international destiné à obtenir la juste application de la loi.
J'aurai aimé de la part de journalistes du services public un traitement de l'information tel que peut l'avoir une de vos consœurs Isabelle Avran dans cet excellent article https://orientxxi.info/magazine/quand-la-france-organise-la-promotion-d-israel,2495 ...
Heureusement tous les journalistes ne sont pas comme ceux de France Inter et ont un peu plus de courage professionnel cf le communiqué ci après http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2018/06/05/communique-snj-snj-cgt-cfdt-journalistes-benyamin-netanyahou-a-paris-une-visite-choquante/

Un peu plus d'objectivité Mesdames et Messieurs les journalistes du Service public !!
Cordialement
François ( un auditeur de moins en moins fidèle mais vigilant!)

A mon tour de bondir face à des accusations militantes qui s’en prennent à l’honnêteté du journaliste qui a réalisé ce reportage… Or, on ne peut faire mieux que ce qu’a fait Philippe Randé en donnant la parole d’un côté au CRIF et de l’autre au mouvement BDS. Un reportage parfaitement équilibré qui permet d’entendre les arguments des deux « parties ». Peut-être préférez-vous la censure de ceux qui ne vous conviennent pas, mais notre rôle est de donner la parole à tous. Aux auditeurs de se faire leur propre opinion…

Partager sur...