David Bowie

Thierry Brossard 11/01/2016 14:06 France Inter

Comme d'autres auditeurs de France Inter, je me scandalise de la place faite au décès de Mr Bowie. Artiste de talent, il méritait assurément un coup de chapeau mais à ce point, je trouve inconvenant que cet événement secondaire prenne le dessus face aux autres sujets brulants de l'actualité. 20 minutes en tête de journal on été passées à faire le détail de ses costumes extravagants, de ses coupes de cheveux, de ses addictions.... La présentatrice elle-même a marqué sa gêne quand elle a dit (je cite de mémoire): "à 13:20, il temps de passer au reste de l'actualité". A force de traiter les sujets dans l'émotion et dans l'ordre inverse de leur importance, comment s'étonner que les citoyens n'accordent plus qu'une confiance limitée aux médias et marquent leur désintérêt croissant pour la "chose publique". Dans ce domaine, France-Inter me semblait se démarquer des autres radios par son sérieux ; en la circonstance, elle n'a fait que rejoindre la meute des radios insignifiantes.