Défense de la langue française

Catherine PIC 17/03/2017 15:05 France Culture

07h20 ce matin, j'écoute comme chaque jour FC et j'entends Mme Annabelle GRELIER à propos d'un reportage sur la discrimination à l'embauche dans les entreprises françaises . 3 fois elle utilise le mot TESTING et du coup je me demande pourquoi elle n'a pas cherché à traduire ce mot qui ne fait clairement pas partie de ceux qui se sont fondus dans notre vocabulaire courant . Etude comparative, essai, test, analyse etc.......... Pourtant tous les mots nécessaires à notre compréhension étaient à sa disposition . La servitude des journalistes est grande, très grande , même sur FC.

Pour le puriste que vous devez être, je comprends votre remarque. Toutefois, le mot « testing » a pris un sens précis: c’est un test de discrimination. Alors, pourquoi ne pas l’appeler ainsi? Oui, je suis d’accord, ce serait mieux. Mais les mots courts, entrés dans le langage courant, deviennent difficiles à détrôner.

Partager sur...